Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La borne est située à 1900 mètres d'altitude, juste avant la frontière avec l'Italie.

Nathalie Pallud

(sda-ats)

Une borne de recharge pour véhicules électriques se dresse dans le tunnel du Grand St-Bernard (VS), à 1900 mètres d'altitude. Une autre est prévue sur le versant italien dans le courant 2017.

Les conducteurs de véhicules électriques ne doivent plus abreuver leur monture à Martigny ou patienter jusqu'à Aoste (I) pour le faire. Depuis fin décembre dernier, ils peuvent recharger leur auto dans le tunnel même, via une borne située entre le péage et avant les services douaniers, a indiqué jeudi à l'ats Luc Darbellay, directeur général de la société suisse Tunnel du Grand-Saint-Bernard (TGSB SA) jusqu'au 31 décembre 2016.

Le tunnel produit sa propre énergie et en utilise pour alimenter la borne. Il est en effet propriétaire d'une petite centrale hydroélectrique aménagée en caverne lors de sa réalisation. Elle turbine les eaux récoltées dans un petit barrage d'accumulation située en bordure de la route du col.

15 à 20 minutes

La société suisse Green Motion a mis à disposition la borne, d'une valeur de quelque 40'000 francs, et TGSB SA s'est occupé de la construction de l'infrastructure nécessaire et du raccordement électrique. Les bénéfices seront partagés à part égale entre les deux partenaires.

La borne recharge un véhicule à 80% en 15 à 20 minutes environ. Elle est "provisoirement" la plus haute d'Europe. "Les Italiens ont un projet similaire qui devrait voir le jour dans le courant de l'année", précise Luc Darbellay.

ATS