La plus lourde défaite des Lakers


 Toute l'actu en bref

Les Lakers ont concédé la plus lourde défaite de leur histoire en NBA dimanche à Dallas, s'inclinant 122-73. Golden State a pour sa part surclassé Orlando 118-98.

Les play-off ne sont plus au programme des Los Angeles Lakers dont l'encourageant début de saison, sous la conduite de Luke Walton, semble désormais très loin. La deuxième franchise la plus titrée de NBA, privée de séries finales depuis 2014, a touché le fond à Dallas, notamment lors d'un catastrophique 2e quart (38-11).

Les Lakers ont collectionné les statistiques faméliques, comme cette réussite au tir de 38,4% (14,3% à trois points). "C'est inadmissible d'encaisser 122 points", a regretté Larry Nance.

Les Lakers ont perdu sept de leurs huit derniers matches et sont désormais derniers de la Conférence ouest, avec 16 victoires et 32 défaites. Cette déroute est survenue onze ans jour pour jour après un autre événement de leur histoire, les 81 points inscrits par leur ancienne star Kobe Bryant contre Toronto (122-104) en janvier 2006.

Golden State a empoché une septième victoire consécutive dimanche. Kevin Durant, Stephen Curry et leurs coéquipiers ont mis du temps à se réveiller lors d'un match programmé inhabituellement à midi, une première pour la franchise d'Oakland depuis 1995.

Le Magic leur a tenu tête jusqu'à la pause, avant que les Warriors ne retrouvent leurs automatismes et ne les assomment lors du 3e quart-temps. Curry, transparent jusque-là, a marqué 16 de ses 27 points au retour des vestiaires et a fini la rencontre avec sept paniers à trois points, nouvelle preuve que le double meilleur joueur (MVP) en titre se rapproche de son meilleur niveau.

Les Warriors ont dépassé pour la vingtième fois de suite le seuil des 100 points en signan leur 14e victoire en quinze confrontations avec une équipe de la Conférence est. Ils ont bouclé une éprouvante semaine avec quatre victoires, dont trois contre des prétendants au titre, Cleveland (126-91), Oklahoma City (121-100) et Houston (125-05). Après cette 38e victoire pour six défaites, les joueurs de Steve Kerr disposent de loin du meilleur bilan de la NBA.

ATS

 Toute l'actu en bref