Toute l'actu en bref

La Pologne a signé des débuts victorieux dans l'Euro 2016 dimanche à Nice.

La sélection d'Adam Nawalka s'est imposée chichement (1-0) mais sans aucune discussion face à une très faible équipe d'Irlande du Nord, dans le premier match d'un groupe C dont les favoris sont les champions du monde allemands. La star Robert Lewandowski et ses équipiers ont ainsi offert à leur pays sa première victoire dans une phase finale d'un championnat d'Europe. Ils ont fait la différence en deuxième période, le grand espoir Arkadiusz Milik (22 ans) débloquant la situation à la 51e minute.

Sortie au premier tour des quatre derniers tournois auxquels elle a pris part - dont l'Euro 2012 devant son public -, la Pologne n'a jamais desserré son étreinte dimanche après-midi. Mais, à l'image de la Suisse samedi face à l'Albanie, elle n'est pas parvenue à se mettre définitivement à l'abri.

Invaincue au cours de ses 12 précédents matches, l'Irlande du Nord s'est pour sa part contentée de défendre et de miser sur des contres, même lorsqu'elle s'est retrouvée menée au score. Kyle Lafferty (ex Sion) et ses partenaires ont dû patienter jusqu'à la 67e minute pour se créer une première occasion et obtenir leur premier corner. Et le portier polonais Wojciech Szczesny n'a eu qu'une seule intervention délicate à effectuer, à la 71e minute, sortant alors parfaitement dans les pieds du nouvel entrant Conor Washington.

Privée de son stratège Kamil Grosicki (douleur à une cheville), la Pologne avait exercé une domination stérile en première-mi-temps. les "Bialo-czerwoni" se sont créé pas moins de 10 occasions durant les 45 premières minutes de jeu - alors que l'Irlande du Nord n'a pas adressé le moindre tir en direction de la cage adverse dans le même temps - mais ont dû patienter jusqu'à la 29e pour réussir leur première frappe cadrée.

Auteur de ce premier tir cadré, le remuant Arkadiusz Milik se procurait la première véritable occasion de but deux minutes plus tard, mais ne cadrait pas sa reprise à bout portant. Ce n'était que partie remise pour l'attaquant de l'Ajax Amsterdam, qui signait son 11e but en 27 sélections moins de six minutes après le retour des vestiaires sur une frappe précise du pied gauche après une passe en retrait parfaite du précieux Jakub Blaszczykowski.

sda-ats

 Toute l'actu en bref