Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dernières heures de répit pour les chevreuils et autres sangliers jurassiens. La chasse ouvre samedi.

mis à disposition par l'Etat jurassien

(sda-ats)

Chevreuils et sangliers jurassiens n'ont plus que quelques heures de répit. Dès samedi et jusqu'à fin novembre, 390 chasseurs seront à leurs trousses trois jours par semaine. Les lièvres peuvent couler des jours tranquilles: ils restent exclus du plan de chasse.

La chasse est autorisée dans le canton du Jura tous les lundis, mercredi et samedi d'octobre et de novembre. Les chasseurs disposant d'un permis doivent respecter une septantaine de règles, indique vendredi l'Etat jurassien dans un communiqué.

Pour le chevreuil, le plan de chasse, inchangé depuis 17 ans, autorise le prélèvement de trois individus par nemrod. Pour le sanglier, le nombre n'est pas fixe mais déterminé en fonction d'un système d'attribution de points selon la bête tuée.

Ce système de quota plus souple permet d'exercer une bonne pression sur les effectifs tout en épargnant le plus possible les grandes laies meneuses de hardes. Quant au lièvre, s'il est toujours exclu du plan de chasse, c'est parce que la densité de sa population reste encore trop faible.

Même si on peut entrevoir dans certains secteurs une augmentation significative des effectifs de lièvres, cela reste encore insuffisant au niveau du canton. Les mesures engagées dans le cadre d'un plan d'action n'auront un effet qu'à moyen terme, note le canton.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS