Toute l'actu en bref

La population de la Suisse a augmenté de 87'528 personnes (1,1%) l'année dernière, à 8'325'194. Solde migratoire et accroissement naturel ont été positifs. En outre, le vieillissement se poursuit.

En 2015, la population suisse s'est accrue de 38'467 personnes, tandis que la population étrangère progressait de 49'061 personnes, selon les chiffres publiés jeudi par l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Proportionnellement, Zoug est le canton qui a vu sa démographie augmenter le plus fortement, avec une hausse de 1,7%, devant ceux de Genève et Vaud (1,5%). Suivent Zurich et la Thurgovie (+1,4%), puis Fribourg et l'Argovie (+1,3%). Uri est le seul canton qui a perdu des habitants: fin 2015, on comptait 37 Uranais en moins, soit une baisse de 0,1%.

Emigration en hausse

L'immigration est en hausse de 0,5% par rapport à l'année précédente, à 188'300, dont 14% de Suisses. L'émigration a progressé davantage (2,1%), à 113'400, dont 26,5% de Suisses.

Pour la première fois, le nombre de ressortissants étrangers a passé la barre des 2 millions l'année dernière. Un quart de la population résidante permanente est composé d'étrangers (2'047'500 personnes), ce qui représente une croissance de 2,5% par rapport à 2014, moins forte qu'entre 2011 et 2014.

Accroissement naturel positif

L’évolution démographique est influencée par trois facteurs: l'accroissement naturel ainsi que les soldes migratoires international et intercantonal, rappelle l'OFS.

Dans environ quatre cantons sur cinq, l'accroissement naturel a été positif. Seuls les Grisons, Soleure, Bâle-Campagne, Uri, Schaffhouse, Bâle-Ville et le Tessin affichent plus de décès que de naissances.

Quant au solde migratoire (international et intercantonal), il est positif dans tous les cantons. Ce sont ceux de Genève, Zoug et Vaud qui ont enregistré les variations les plus importantes par rapport à leur population.

Toujours plus de centenaires

La population étrangère est plus jeune que la population suisse: l'âge moyen est d'environ 37 ans, contre 44. Et sur 100 Suisses en âge de travailler, on compte 36 personnes âgées de 65 ans ou plus, alors que sur 100 ressortissants étrangers l'on dénombre onze seniors. Le vieillissement est ainsi plus marqué chez les Suisses.

Le nombre de centenaires continue par ailleurs d'augmenter. Suisses et étrangers confondus, ils étaient 1565 à la fin de l'année dernière (+0,6%), dont 1274 femmes.

sda-ats

 Toute l'actu en bref