La Tanzanie va relocaliser un groupe de 36 lions présents aux alentours du parc national du Serengeti (nord). Les félins, dont l'habitat est de plus en plus affecté par les activités humaines, ont attaqué à plusieurs reprises humains et bétail.

Onze de ces lions ont déjà été capturés, et seront emmenés dans le parc national de Burigi Chato, situé dans le nord-ouest du pays, a indiqué Simon Mduma, directeur de l'Institut tanzanien pour la recherche sur la faune sauvage, selon lequel 20 des 36 lions au total seront relocalisés dans ce parc. L'endroit où seront relocalisés les 16 autres lions doit encore être déterminé.

"Avant, nous tuions un lion lorsqu'il attaquait des gens, mais c'est un groupe énorme, et on ne peut pas faire de même", a déclaré M. Mduma. De plus, "les lions deviennent vulnérables, et nous voulons mener une action qui les soutienne".

Selon Dennis Ikanda, chercheur au même institut, "plus de zones ont été consacrées aux activités humaines, et cela a vraiment affecté la vie des lions".

"Espèce vulnérable"

En septembre 2019, le gouvernement tanzanien a retiré leur statut à 12 zones protégées et sept réserves dans le cadre d'une solution trouvée à des conflits territoriaux. Ces plus de 700'000 hectares sont désormais destinés à l'élevage, l'agriculture et à accueillir des habitations.

A l'échelle de la planète, la population des lions a chuté de 43% depuis vingt ans pour atteindre aujourd'hui quelque 20'000 spécimens, estime l'Union internationale pour la protection de la nature (UICN), qui a classé le prédateur dans la catégorie des espèces vulnérables.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.