Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un pêcheur creuse un trou dans un lac gelé près de Sofia (archives).

KEYSTONE/EPA/VASSIL DONEV

(sda-ats)

La vague de froid qui sévit depuis près d'une semaine en Europe a fait sept morts en Bulgarie, selon un nouveau décompte de médias locaux mercredi. Cela porte le bilan continental à au moins 65 décès.

Dernières victimes en date d'une série débutée le 6 janvier avec la mort de deux migrants irakiens dans une tempête de neige, un couple de quinquagénaires a succombé mardi à une intoxication au monoxyde de carbone émis par un poêle à bois défectueux, dans un village du sud du pays.

Ce nouveau bilan porte à 65 au moins le nombre de personnes décédées en raison du froid en Europe en une semaine, dont une majorité en Pologne.

La Bulgarie, où le thermomètre est descendu à -18°C dans la capitale Sofia, a vu sa consommation d'électricité et de gaz atteindre son plus haut niveau depuis vingt ans, a annoncé la ministre de l'Energie Temenoujka Petkova.

Une vague de froid venue de Scandinavie frappe depuis plusieurs jours la majeure partie de l'Europe continentale, faisant des morts tant en Europe centrale que dans les Balkans et en Italie.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS