Toute l'actu en bref

La nouvelle strophe de l'hymne national, en quatre langues, résonnera sur la prairie du Grütli (archives).

KEYSTONE/ALEXANDRA WEY

(sda-ats)

La Société suisse d'utilité publique (SSUP) a écrit à toutes les communes suisses afin de les encourager à chanter le nouveau texte de l'hymne national. Jusqu'ici, seules quelques-unes se sont annoncées partantes, dont la ville de Berne et Meinier à Genève.

On ne sait pas encore dans combien de communes résonnera ce nouveau texte, indique à l'ats le directeur de la SSUP, Lukas Niederberger. Pour l'instant, quelques-unes se sont annoncées: outre la ville de Berne et Meinier, ce sont Wil et Muolen (SG), Bischofszell (TG) et Hombrechtikon (ZH).

La strophe sera aussi chantée lors de la cérémonie du 1er août sur la prairie du Grütli, un événement organisé par la SSUP. "Si 50 communes la chantent, ce serait déjà un succès pour cette année", avait récemment indiqué M. Niederberger dans plusieurs médias.

La nouvelle strophe, choisie à l'issue d'un concours lancé par la SSUP, associe les quatre langues nationales. La mélodie reste la même. Le Cantique suisse, hymne actuel, est difficile à retenir, lourd et ne correspond plus à la réalité du pays, avait fait valoir l'organisation.

sda-ats

 Toute l'actu en bref