Lahti: Ammann grignote


 Toute l'actu en bref

En état de grâce, l'Autrichien Stefan Kraft a fêté le doublé à Lahti en décrochant le titre mondial au grand tremplin, six jours après son succès sur le petit tremplin.

Simon Ammann se rapproche: sa 14e place, peu spectaculaire, reste synonyme d'espoir.

Kraft a fait la différence grâce à ses meilleures notes de style en 2e manche: deux points de plus sur ce plan que son dauphin, l'Allemand Andreas Wellinger, déjà 2e au petit tremplin. Piotr Zyla sauve l'honneur des Polonais - bredouilles six jours plus tôt - en remportant la médaille de bronze. C'est lui qui a effectué le plus long saut de la journée (131 m en manche finale), mais la sérénité et le style de Kraft ont permis à l'Autrichien, déjà sorti en tête du premier saut, de garder une courte avance sur ses poursuivants.

L'Autrichien totalise 279,3 pts, à peine plus d'un point de plus que Wellinger. Kraft prend ainsi une double revanche après la Tournée des Quatre-Tremplins. Alors qu'il semblait partie pour la gagner après y avoir gagné le premier concours à Oberstdorf et terminé 3e du deuxième à Garmisch, il a ensuite été terrassé par une grippe intestinale et a dû abandonner la Tournée.

Pour Ammann, ce 14e rang est un peu en deçà du top 10 envisagé, mais cela ne change rien au constant: l'homme reprend confiance, grignote les mètres et se rapproche des meilleurs. Il a été mesuré à 122,5 et 125,5 m. Sa réception laisse toujours à désirer, mais les notes ont moins d'importance sur le grand tremplin. Le St-Gallois s'était classé 21e sur le petit samedi passé. Ses résultats sont légèrement meilleurs à ceux des Mondiaux de Falun il y a deux ans: 16e et 23e.

ATS

 Toute l'actu en bref