Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lara Gut a enfin maté les Tofane de Cortina d'Ampezzo. Pour la première fois de sa carrière, la Tessinoise a remporté la descente sur la piste italienne, où sa principale rivale Lindsey Vonn a chuté.

Lara Gut avait déjà gagné à Cortina, mais en super-G en 2014. En descente en revanche, elle n'avait encore jamais goûté à la victoire lors de ses neuf précédentes tentatives.

Pour combler cette lacune, Lara Gut a bénéficié d'un peu de réussite, elle qui s'est imposée sur le fil face à Sofia Goggia. Devancée de trois dixièmes par l'Italienne après la partie technique, la Tessinoise a refait son retard "à la glisse" sur le bas du parcours, franchissant la ligne avec cinq centièmes d'avance. Ironie du sort, Lara Gut avait terminé au 2e rang des deux entraînements de la semaine, à chaque fois devancée de... cinq centièmes.

Plus rapide que Sofia Goffia, mais aussi que la no 1 mondiale de la descente, la Slovène Ilka Stuhec (3e à 0''47), Lara Gut devait encore se méfier de Lindsey Vonn. Mais l'Américaine est partie à la faute, au même endroit où elle avait déjà chuté vendredi à l'entraînement. Refroidie par sa frayeur de la veille et, surtout, par ses blessures des derniers mois, la skieuse de Vail s'est laissé asseoir sur cette courbe, où elle a clairement manqué de confiance.

Lara Gut, elle, se trouve actuellement en pleine confiance. Et pour cause, la Tessinoise n'en finit plus de briller cet hiver avec désormais cinq succès au compteur, 23 sur l'ensemble de sa carrière en Coupe du monde.

Forte de cette nouvelle victoire, Lara Gut se retrouve désormais sur les talons de Mikalea Shiffrin au classement général, l'Américaine ne la devançant plus que de 30 points. La Tessinoise aura l'occasion de reprendre le pouvoir dimanche à Cortina à l'issue du super-G, une discipline dans laquelle elle a gagné les trois courses au programme cette saison. Consciente qu'elle ne pouvait plus se concentrer uniquement sur les épreuves techniques, Mikaela Shiffrin sera d'ailleurs au départ de ce super-G, histoire d'essayer de limiter la casse face à sa grande rivale de l'hiver.

Si Lara Gut a brillé samedi à Cortina, cela n'a pas été le cas des autres Suissesses. Il n'est même pas exagéré de parler de débâcle pour le reste de l'équipe helvétique, qui ne compte aucune représentante dans le top 15.

ATS