Toute l'actu en bref

Laura Hrebec, 39 ans, truste toujours les places d'honneur aux 20 km de Lausanne. La Chablaisienne a obtenu son quatrième podium sur les cinq dernières éditions.

Elle a pris la 3e place de la 35e édition, dominée par l'Ethiopienne Helen Bekele et, chez les hommes, par Sisay Tola, Ethiopien lui aussi.

Laura Hrebec est l'exemple type, et rare, de l'athlète de haut niveau aux visées non professionnelles. Cette enseignante et mère de famille court avec ambition, et très vite, mais sans briguer les grands Championnats. Ainsi, les Championnats d'Europe d'Amsterdam en juillet, où elle aurait pu viser une place sur semi-marathon, ne constituent plus un objectif pour elle. "Je cours au jour le jour, en fonction de ma forme, en disputant les épreuves qui me font plaisir", dit-elle.

Dans son viseur, le Grand Prix de Berne, à mi-mai, et éventuellement le marathon de la Jungfrau, début septembre, même si rien n'est encore décidé définitivement pour la vice-championne de Suisse du 10 km sur route. Ce dimanche, en 1h11'21, Laura Hrebec s'est approchée à 7 secondes de son record établi lors de sa victoire à Lausanne en 2012. Elle avait aussi terminé 2e en 2014 et 3e en 2015.

Les Ethiopiennes étaient intouchables. Helen Bekele - déjà 1re du Lausanne Marathon en 2015 - s'est imposée en 1h09'35, devant sa compatriote Direbe Hallemu.

Chez les hommes, le recordman du parcours Temesgen Daba (ETH) a dû se contenter du 3e rang. Son compatriote Sisay Tola l'a emporté en 1h02'04. Cet athlète au palmarès encore maigre a lâché vers la mi-course le Marocain Khalil Lemciyeh, 2e une semaine après avoir gagné le marathon de Nantes (en 2h16'''43) et quatre jours après sa victoire lors de l'étape d'ouverture du Tour du canton de Neuchâtel... Trois courses de ce calibre en sept jours, ça faisait beaucoup, a-t-il reconnu.

Avec plus de 28'400 inscrits sur les différentes courses au programme, les organisateurs ont pulvérisé le record de participation (+ 9,8 % par rapport à 2015). L'épreuve est la troisième plus importante de Suisse, derrière l'Escalade à Genève et le Grand Prix de Berne.

sda-ats

 Toute l'actu en bref