Lausanne et Fribourg battus


 Toute l'actu en bref

Alors qu'il menait 2-0, Lausanne a fini par se faire battre par Davos 5-2 à Malley. Dans le même temps, Fribourg a laissé échapper la victoire 5-2 à Bienne.

Pour la quatrième fois de la saison, Lausanne a enchaîné trois défaites de rang. A croire que la perspective de valider mathématiquement leur ticket pour les play-off agit de manière négative sur les esprits vaudois. Lausanne avait pourtant pris les devants grâce à Herren à la 13e. Logique. Dans une partie très rythmée où les arrêts de jeu furent rares, les Vaudois ont doublé la mise sur un superbe effort de Pesonen. Le Finlandais a débordé la défense grisonne avant de servir Kneubühler au centre. Et alors que ce deuxième but aurait dû tranquilliser les Lausannois et crisper les Davosiens, ce fut l'inverse qui se produisit. Corvi, vingt secondes après le 2-0, puis Forster deux minutes plus tard ont remis les deux formations à égalité. La partie a tourné à la 53e lorsque Corvi a pu tromper Huet pour la deuxième fois sur un lancer excentré entre les jambières du portier franco-suisse. Du coup le LHC ne peut toujours pas passer en vert au Teletext et Davos revient à douze longueurs des joueurs de Dan Ratushny.

Ne pas perdre le contact avec Langnau et Kloten, voilà ce qui motivait Fribourg Gottéron à Bienne. Faire en sorte que les sept points de retard sur le duo se transforment en quatre. Mais pour cela, il fallait une victoire à la Tissot Arena au cours des soixante minutes. A la 43e et avec le 1-2 signé Cervenka, les espoirs les plus fous étaient permis. Seulement Fribourg n'est pas 11e par hasard. Combien de fois les Dragons ont-ils gaspillé un bel avantage cette saison? Bien trop souvent. Et ce match à Bienne ne dérogea pas à cette ennuyeuse règle pour les hommes de Larry Huras. Micflikier égalisa à la 49e, puis Pedretti fit chavirer la patinoire à la 55e. Privé de Rathgeb, suspendu, puis de Picard, blessé au premier tiers, Fribourg sembla soudainement trop naïf en défense. Le 4-2 signé Schmutz fut en ce sens la définition même des largesses fribourgeoises. Tout seul devant Conz, l'ancien Viégeois ne pouvait décemment pas rater pareille offrande. On se dit finalement que le premier but seelandais aurait dû mettre la puce à l'oreille de tout le monde. Sur un tir de Maurer, c'est le casque de Wetzel qui a dévié le puck dans le but de Conz. Du coup, Gottéron est englué à sept points de Langnau et Kloten qui ont passé une belle soirée sans jouer. Bienne pour sa part continue de mettre la pression sur Davos en se tenant à un point des Grisons.

Fribourg a eu un petit peu de chance dans son malheur. Ambri-Piotta a été défait 2-1 par Zoug. Malgré un très bel effort dans les dernières minutes, les Léventins demeurent lanterne rouge au classement. Dans la dernière partie Lugano et Berne, qui a dû commencer à 21h en raison de problèmes de circulation au Gothard et qui s'est terminée tardivement, ce sont les Bernois qui se sont imposés 2-1 tab. Lugano a pu sauver un point à la 60e par Lapierre alors que Bürgler et Brunner étaient sur le banc des pénalités.

ATS

 Toute l'actu en bref