Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pour le Bayern, seule la victoire est admise! Après une défaite et un nul, Munich est déjà sous le feu des critiques. Thomas Müller a dû calmer les esprits avant le déplacement à Francfort samedi.

"Avec notre nouvel entraîneur, nous avons gagné nos huit premiers matches, mais pas les deux derniers et, d'un seul coup, il y a le feu dans la maison?", a fait mine de s'étonner l'attaquant des champions d'Allemagne.

"Nous sommes en tête du championnat, nous allons certainement nous qualifier pour les 8es de finale de la Ligue des champions, il n'y a aucune raison de tout peindre en noir", a martelé Müller, qui a déjà marqué quatre buts en équipe nationale cette saison mais toujours aucun en Bundesliga.

Le Bayern a perdu en Ligue des champions le 28 septembre contre l'Atletico Madrid (0-1), première défaite de Carlo Ancelotti depuis son arrivée en Allemagne, et a enchaîné sur un nul à domicile contre Cologne (1-1) trois jours plus tard, premiers points concédés en championnat cette saison.

"Nous n'avons pas bien joué (ces deux derniers matches). Je crois que nous avons compris les erreurs que nous avons commises, nous en avons parlé. Il nous a manqué de l'intensité", a admis le coach italien, qui a aussi rappelé que son équipe avait joué six matches en 19 jours en septembre. Aussi est-il "très important de faire une bonne prestation" samedi à Francfort, a-t-il dit.

L'ancien entraîneur du Real et du Paris SG est déjà sous pression et n'aura pas le droit à l'erreur face à une équipe solide, toujours invaincue à domicile cette saison.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS