Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le car amiral de la société de transport portugaise Rota Gravuras, qui compte par ailleurs quatre plus petits véhicules, aurait été victime du verglas.

(sda-ats)

Les Portugais victimes de l'accident de car dimanche matin, près du viaduc de Charolles, en Saône-et-Loire, se dirigeaient vers Fribourg, selon la chaîne de télévision France 3 région. Quatre ressortissants portugais sont morts sur cette route réputée dangereuse.

Le bilan provisoire fait état de 3 blessés graves en urgence absolue, 21 blessés en urgence relative et 4 autres personnes impliquées, selon la préfecture de Charolles. Parmi les blessés se trouve un enfant.

La sortie de route du car est vraisemblablement due au verglas. Peu avant 04h30, près du viaduc de Charolles, en Saône-et-Loire (centre), le véhicule est tombé en contrebas de la route nationale 79, baptisée RCEA (Route Centre Europe et Atlantique) et surnommée la "route de la mort".

Précédent en mars

La société de transports portugaise relie régulièrement le Portugal à la Suisse. L'autocar qui s'est renversé est le principal véhicule d'une flotte de 5 bus.

Le 29 mars 2016, déjà sur cette même route nationale mais plus à l'ouest, douze ressortissants portugais venant de Suisse avaient trouvé la mort dans la collision d'un fourgon les transportant et d'un poids lourd.

ATS