Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le cardinal Gilberto Agustoni (gauche) ici en discussion avec l'évêque Amédée Grab (droite) en 2004 devant la cathédrale de Lugano (Archives).

Keystone/KARL MATHIS

(sda-ats)

Le cardinal suisse Gilberto Agustoni est décédé vendredi à Rome à l'âge de 94 ans. Nommé en 1994 par Jean Paul II, ce Schaffhousois d'origine a été à la tête du Tribunal suprême de la Signature apostolique, la juridiction supérieure du Saint-Siège.

Le porte-parole de la Conférence des évêques suisse (CES), Walter Müller, a confirmé samedi à l'ats le décès du dignitaire de l'Eglise annoncé par plusieurs médias tessinois.

Né à Schaffhouse le 26 juillet 1922, Gilberto Agustoni a rapidement déménagé au Tessin où il a fréquenté le collège et le séminaire à Lugano, indique la CES sur son site internet. Il est ordonné prêtre en 1946.

Après des études universitaires à Rome et Fribourg, il obtient son doctorat en théologie en 1947. En 1950, il est appelé à Rome où il occupe diverses fonctions à la Curie romaine. En 1991, il devient membre de la Signature Apostolique (tribunal pontifical), qu'il dirige jusqu'en 1998.

Le 26 novembre 1994, le pape Jean Paul II le crée cardinal. Gilberto Agustoni est Cardinal-diacre des Saints Urbain et Laurent a Prima Porta, selon les indications biographiques de la CES.

Après ce décès, la Suisse compte encore deux cardinaux, Kurt Koch, encore actif en tant que ministre pour l'oecuménisme, et Henri Schwery en retraite, a précisé M. Müller.

ATS