Toute l'actu en bref

Les accidents de poids-lourds se multiplient au Simplon. Le Grand Conseil valaisan a demandé jeudi à l'exécutif cantonal d'intervenir une fois de plus auprès de l'Office fédéral des routes pour aménager de nouvelles voies de détresse (archives).

KEYSTONE/POLIZEI VS

(sda-ats)

Le gouvernement valaisan a été sommé jeudi d'insister auprès de la Confédération pour améliorer la sécurité routière au Simplon. Les mesures actuelles restent insuffisantes.

Contre l'avis de l'exécutif, le Grand Conseil a adopté jeudi un postulat qui réclame de nouvelles mesures de sécurité sur la route du Simplon. Les postulants demandent l'aménagement de voies de détresses supplémentaires et la refonte de certains giratoires jugés dangereux.

Chef du département des transports, Jacques Melly a argumenté que l'Office fédéral des routes (OFROU) menait une étude au terme de laquelle la nécessité de mesures supplémentaires sera examinée. Et le gouvernement valaisan a régulièrement transmis des demandes à l'OFROU.

Insuffisant pour les postulants qui demandent à l'exécutif d'insister. Les accidents se multiplient, surtout dans le sens Simplon - Brigue. La cause la plus fréquente est une surchauffe des freins, davantage de voies de détresse sont donc nécessaires.

sda-ats

 Toute l'actu en bref