Toute l'actu en bref

Le Mexique, comme largement anticipé, et l'inattendu Venezuela ont empoché leur billet pour les quarts de finale de la Copa America, qui a perdu avec l'Uruguay son premier candidat déclaré au titre.

Devant 83'260 spectateurs du Rose Bowl de Pasadena (Californie) tout acquis à sa cause, le Mexique a consolidé avec sa deuxième victoire son statut de sérieux outsider de cette Copa America du Centenaire.

Mais "El Tri", large vainqueur de l'Uruguay 3 à 1 pour son entrée en lice dimanche dernier, a souffert face à la Jamaïque pour s'imposer 2 à 0.

Javier Hernandez a pourtant ouvert la marque d'une superbe tête dès la 18e minute, mais "Chicharito" et ses coéquipiers n'ont pas réussi à se libérer complètement.

Ils ont même bien failli se faire surprendre par les "Reggae Boyz" lorsque Michael Hector s'est retrouvé seul, à la 39e minute, devant Guillermo Ochoa qui a sauvé son équipe d'une spectaculaire parade.

Il aura fallu attendre la 81e minute pour qu'Oribe Peralta double logiquement la marque.

L'Uruguay tombe de haut

Plus tôt à Philadelphie, le ciel était tombé sur la tête de l'Uruguay.

La Celeste, équipe la plus titrée de l'histoire de la Copa America avec ses 15 sacres, le dernier en 2011, s'est fait surprendre 1 à 0 par le Venezuela, pourtant lanterne rouge des qualifications sud-américaines pour le Mondial-2018 en Russie.

Salomon Rondon a marqué le seul but de la rencontre à la 36e minute, mais le héros du match et de la qualification du Venezuela s'appelle Alejandro Guerra, dont l'éclair de génie a amené le but de son équipe.

Le milieu offensif de l'Atletico Nacional de Medellin a surpris d'un tir de plus de 50 mètres déclenché de la ligne de touche Fernando Muslera, bien trop avancé.

Le gardien uruguayen a réussi à repousser le ballon sur sa transversale, mais le rebond est tombé devant Rondon qui a fusillé Muslera.

La blessure de Luis Suarez, qui a suivi la rencontre du banc des remplaçants et n'a pas caché sa colère quand il a compris qu'il n'allait pas entrer en jeu, n'explique pas tout: Edinson Cavani, l'attaquant du Paris SG, a notamment gaspillé plusieurs nettes occasions de but, dont une à la dernière minute.

"Nous n'avons jamais réussi à mettre en place notre jeu", a regretté Oscar Tabarez, le sélectionneur de l'Uruguay.

Le Venuezela défiera le Mexique mardi pour essayer de lui ravir la première place du groupe C et éviter ainsi possiblement l'Argentine en quarts de finale, tandis que l'Uruguay tentera de sauver l'honneur face à la Jamaïque.

L'Argentine devrait enregistrer vendredi le retour de sa star Lionel Messi contre le Panama, tandis que le Chili, tenant du titre battu par l'Albiceleste 2 à 1 lors de son premier match, doit impérativement battre la Bolivie.

sda-ats

 Toute l'actu en bref