Toute l'actu en bref

"El Chapo" Guzmana trente jours pour faire appel de la décision du Mexique (archives).

KEYSTONE/AP/MARCO UGARTE

(sda-ats)

Les autorités mexicaines ont annoncé vendredi valider l'extradition du baron de la drogue Joaquin "El Chapo" Guzman vers les Etats-Unis. Mais le narcotrafiquant dispose de 30 jours pour faire appel.

Le ministère "a informé aujourd'hui Joaquin Guzman Loera (...) des accords par lesquels le gouvernement du Mexique concède son extradition internationale au gouvernement des Etats-Unis" pour y être jugé, indique le communiqué.

Le chef du cartel de Sinaloa est poursuivi au Texas "pour les délits d'association délictueuse contre la santé, de délinquance organisée, de possession d'armes, d'homicide et blanchiment d'argent" et en Californie "pour importation et possession de cocaïne en vue de la distribuer", rappelle le ministère des Affaires étrangères.

Les autorités mexicaines "ont obtenu de la part du gouvernement américain les garanties suffisantes afin que la peine de mort ne soit pas appliquée" à Guzman, précise le communiqué.

La décision du gouvernement mexicain de valider l'extradition du baron de la drogue intervient dix jours après son transfèrement surprise de la prison de El Altiplano, à 90 km de Mexico, vers une prison fédérale de Ciudad Juarez (nord), à la frontière américaine.

sda-ats

 Toute l'actu en bref