Le plus grand quotidien d'Allemagne défie Erdogan en Une


 Toute l'actu en bref

"Dans sa folie du pouvoir, l'égomaniaque Erdogan attise les Turcs contre l'Europe", accuse le Bild.

KEYSTONE/AP/LEFTERIS PITARAKIS

(sda-ats)

Bild, plus gros quotidien allemand, revendiquait en Une mercredi de dire "la vérité en face" au président turc Recep Tayyip Erdogan. Il le proclame persona non grata en Allemagne et dénonce sa "folie du pouvoir".

En pleine crise diplomatique germano-turque et turco-européenne autour du référendum sur l'augmentation des pouvoirs présidentiels, le journal publie sur sa première page une photo du dirigeant turc, visiblement irrité, en titrant "Bild dit à Erdogan la vérité en face".

"Vous n'êtes pas un démocrate, vous portez préjudice à votre pays! Vous n'êtes pas le bienvenu ici!", écrit le quotidien tabloïd, qui revendique un tirage de deux millions d'exemplaires par jour.

"Folie du pouvoir"

"Dans sa folie du pouvoir, l'égomaniaque Erdogan attise les Turcs contre l'Europe", poursuit le journal, qui accuse encore "le petit homme du Bosphore" de "détruire son pays".

Ankara est en plein bras-de-fer avec plusieurs pays européens, l'Allemagne et les Pays-Bas en tête, après l'interdiction faite à plusieurs ministres de faire campagne auprès de la diaspora turque pour le oui au référendum du 16 avril sur l'augmentation des pouvoirs du président.

Recep Tayyip Erdogan a accusé Berlin d'user de méthodes "nazies", de soutenir "les terroristes" dans son pays et de promouvoir le non au référendum.

ATS

 Toute l'actu en bref