Le SMI a débuté la semaine en rouge, les bancaires sous pression


 Toute l'actu en bref

Le front des nouvelles d'entreprises est resté peu animé lundi à la Bourse suisse, avant la publication notamment des chiffres de Geberit mardi et Galenica jeudi (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

La Bourse suisse a nettement reculé lundi, le SMI repassant sous les 8400 points et effaçant les gains de vendredi. Les spéculations à propos d'une sortie dure du Royaume-Uni de l'Union européenne inquiètent les investisseurs, ont relevé des courtiers.

Le Swiss Market Index (SMI) a fini en recul de 1,06% à 8362,60 points. Le Swiss Leader Index (SLI) a cédé 1,01% à 1331,49 points et le Swiss Performance Index (SPI) 0,91% à 9121,83 points. Sur les trente vedettes, 25 ont reculé et cinq avancé.

Le marché a manqué d'impulsion car Wall Street et les marchés américains étaient fermés pour cause de jour férié. Le front des nouvelles d'entreprises est resté peu animé. Cela changera par la suite, avec des chiffres de Geberit mardi et Galenica jeudi.

LafargeHolcim recule

Sans information spécifique, LafargeHolcim a perdu 3,0%, lanterne rouge du jour. Le réassureur Swiss Re (-2,4%) a été dégradé à "sell" de "neutral" par UBS, qui a relevé l'incertitude qui entoure la thématique des programmes de rachat d'actions.

Les bancaires font aussi partie des plus gros perdants du jour, sur prises de bénéfices après la hausse de vendredi dans le sillage des bons chiffres de Bank of America et JPMorgan. UBS et Credit Suisse ont perdu chacun 1,7%. Julius Baer (-0,8%) a mieux résisté après un relèvement de recommandation à "buy" par Goldman Sachs.

Swisscom (-1,5%) a nettement reculé aussi. Berenberg a rétrogradé l'action du géant bleu à "sell", estimant que le contexte des ventes en Suisse devrait une nouvelle fois se détériorer cette année, estiment les experts.

Période exigeante pour Novartis

Dans le camp des poids lourds, Novartis (-1,2%) a vu sa recommandation ramenée à "hold", après "buy", par Berenberg. Dans ses considérants, l'analyste en charge de la couverture du titre estime que l'entreprise doit faire face à une période exigeante, et doute que le mastodonte rhénan soit en mesure de compenser les brevets arrivant à expiration.

Roche (-1,4%) et Nestlé (-0,6%) ont aussi pesé plus ou moins fortement sur l'indice.

Les valeurs du luxe Richemont (-0,8%) et Swatch (-0,9%) font un peu mieux que la moyenne. Le Salon International de la Haute Horlogerie (SIHH) a ouvert ses portes à Genève. Depuis fin 2016, les deux titres ont signé les meilleures performances du SMI, avec des bonds respectifs de 15% et 12%.

Sonova progresse nettement

Sonova (+2,1%) est le seul titre à avoir nettement progressé. Credit Suisse a placé le titre dans sa liste des "High Conviction Ideas". Les analystes justifient leur décision par la confiance qu'ils maintiennent dans la croissance de l'entreprise au deuxième semestre 2017.

Geberit (+0,3%) publiera ses chiffres d'affaires mardi. Syngenta a pris 0,6%.

Sur le marché élargi, le front des nouvelles est resté peu animé. Vendredi soir, BB Biotech (-2,1%) a publié de premiers chiffres 2016, rouges. AMS a gagné 1,5%, après que Credit Suisse a entamé la couverture de l'action avec une recommandation "outperform", assortie d'un objectif de cours bien supérieur au niveau actuel.

ATS

 Toute l'actu en bref