Le soldat franco-israélien Azaria condamné à 18 mois de prison


 Toute l'actu en bref

Le soldat franco-israélien Elor Azaria arrive à son procès.

KEYSTONE/AP UPI Pool/DEBBIE HILL

(sda-ats)

Un tribunal militaire israélien a condamné mardi à 18 mois de prison le soldat Elor Azaria, accusé d'avoir achevé un assaillant palestinien blessé. Son procès a profondément divisé le pays.

Membre d'une unité paramédicale, le soldat franco-israélien avait été filmé en mars 2016 alors qu'il tirait une balle dans la tête d'un Palestinien à Hébron, en Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël. Ce dernier venait d'attaquer des soldats au couteau. Atteint par balles, il gisait au sol, apparemment hors d'état de nuire.

Le procès, le premier à viser un soldat israélien pour usage illégal de la force depuis le début de l'"intifada des couteaux" l'an dernier, a eu une grande résonance politique en Israël.

ATS

 Toute l'actu en bref