Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les six écrans géants de Piccadilly Circus à Londres vont être temporairement remplacés par une bannière publicitaire, le temps des travaux pour installer un écran géant unique.

KEYSTONE/EPA/FACUNDO ARRIZABALAGA

(sda-ats)

Les écrans géants qui ont rendu célèbre dans le monde entier Piccadilly Circus à Londres, comme Times Square à New York, ont été éteints lundi pour être restaurés et le resteront jusqu'à l'automne. Il s'agit de la période d'extinction la plus longue depuis 1949.

Ces six écrans géants, installés au croisement de Regent Street et de Piccadilly et qui diffusent de la publicité depuis plus d'un siècle, ont été éteints à 8h30, heure de Londres (9h30 en Suisse).

Ils vont être temporairement remplacés par une bannière publicitaire, le temps des travaux pour installer un écran géant unique, peut-on lire sur le site internet piccadillylights mis en place par LandSecurities, propriétaire de cet espace publicitaire.

Cet écran digital, qui sera le plus grand d'Europe selon LandSecurities et pourra se diviser en six, diffusera de la publicité ainsi que des informations, du sport et des prévisions météorologiques aux 100 millions de personnes qui passent chaque année aux pieds de cette installation.

Pause de dix ans, entre 1939 et 1949

La dernière fois que ces écrans lumineux ont été éteints pour une période plus longue qu'une coupure d'électricité ou que des funérailles remonte à 1939, lorsque les villes britanniques ont éteint leurs lumières pendant la Seconde Guerre mondiale. Ils n'ont été rallumés qu'en 1949.

Depuis, ils ont été éteints pendant les funérailles de Winston Churchill en 1965 et ceux de la princesse Diana en 1997 ainsi que pour des campagnes de protection de l'environnement ou quelques coupures de courant.

La marque française d'eau pétillante Perrier a été la première à apparaître à Piccadilly Circus en 1908, tandis que Coca-Cola est présent depuis 1954. L'entreprise japonaise de matériel électronique TDK occupe également l'écran incurvé central depuis plus de 20 ans, précise le site internet.

ATS