Toute l'actu en bref

Il ne faut pas encore enterrer la Belgique. Décevants lors de leur entrée en matière dans cet Euro 2016, les Diables rouges ont bien réagi: ils ont largement battu l'Eire 3-0 à Bordeaux (groupe E).

La Belgique, avec un De Bruyne replacé au centre et donc plus influent, a logiquement et nettement battu des Irlandais très limités dans leur jeu et leurs ambitions. Les Verts ont résisté durant un peu plus d'une mi-temps, avant de craquer. Dès l'ouverture du score signée Romelu Lukaku sur un service de de Bruyne (48e), l'issue de la rencontre n'a plus fait le moindre doute.

Bénéficiant alors d'un peu plus d'espaces, les Belges ont enfoncé le clou. Witsel marquait le 2-0 à la 61e sur un service de Meunier. Puis, sur un contre dévastateur, Hazard offrait le numéro trois à Lukaku. L'attaquant d'Everton, très discret contre l'Italie parce que privé de ballons, a démontré que, avec un service adéquat, il demeurait une arme offensive de premier ordre.

La sélection dirigée par Marc Wilmots a du coup repris la maîtrise de son destin dans ce groupe E. Derrière l'Italie, déjà qualifiée avec six points, elle occupe désormais la 2e place avec trois points. L'Eire et la Suède en restent à un chacun.

Mais tout n'a pas été parfait côté belge. L'équipe a déploré les sorties sur blessure de Dembelé et Carrasco en seconde période.

sda-ats

 Toute l'actu en bref