Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'économie chinoise s'essouffle au regard des exportations de décembre (archives)

KEYSTONE/EPA/WU HONG

(sda-ats)

Les exportations chinoises ont plongé de 6,1% sur un an en décembre, a annoncé vendredi l'administration chinoise des douanes, confirmant l'essoufflement d'un moteur crucial de la 2e économie mondiale. Les importations, elles, sont en hausse.

Les exportations du géant asiatique, principale puissance commerciale de la planète, ont totalisé 209,4 milliards de dollars en décembre (211 milliards de francs), tandis que ses importations grimpaient de 3,1% sur un an, à 168,6 milliards de dollars (170 milliards de francs). En conséquence, l'excédent commercial chinois a baissé à 40,8 milliards de dollars (41 milliards de francs).

Pour l'ensemble de l'année 2016, les exportations ont reculé de 7,7%, tandis que les importations diminuaient de 5,5%. L'excédent commercial annuel se monte à 509,96 milliards de dollars.

Les statistiques des douanes sont attentivement scrutées par les marchés pour jauger la santé de la deuxième économie mondiale. L'industrie en Chine est toujours plombée par des surcapacités massives, l'envolée de l'endettement qui inquiète et la croissance qui ne résiste que grâce à une bulle alarmante du secteur immobilier.

Le gouvernement chinois s'efforce de rééquilibrer le modèle de croissance du pays vers les services, les nouvelles technologies et la consommation intérieure, au détriment des industries lourdes et, précisément, des exportations à faible valeur ajoutée.

Et la perspective de tensions avec les Etats-Unis (le 2e partenaire commercial de Pékin après l'UE) pourrait plomber les échanges de la Chine. Le président élu américain Donald Trump a déjà promis d'imposer une taxe prohibitive de 45% sur les importations chinoises.

ATS