Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La radio reste en Suisse un média très populaire (archives).

KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

(sda-ats)

La radio reste un média populaire en Suisse. Plus de 80% des plus de 15 ans l'écoutent chaque jour. Les chaînes publiques sont toujours dominantes, mais les privées gagnent du terrain.

Au 2e semestre 2016, la radio a su résister à la haute pression concurrentielle des autres médias, écrit vendredi Mediapulse, fondation chargée de mesurer les taux d'audience officiels de la radio et de la télévision. Les mesures englobent les programmes radio diffusés via internet.

Chaque jour, 82,7% des Suisses romands laissent la radio allumée pendant 99 minutes environ. En Suisse alémanique, ce sont 86,7% pour 115 minutes d'audience et en Suisse italienne 88,7% pour un score encore élevé de 118 minutes par auditeur et par jour.

Dans les trois régions, la SSR domine nettement. Avec 64,7% de parts de marché en Suisse romande, de 63,7% outre Sarine et de 75,9% au Tessin, la radio publique maintient à distance la concurrence privée et étrangère.

Vent en poupe pour les privées

Mais les stations privées grignotent à leur tour ce gâteau et dans toutes les régions: +2,6% en Suisse romande, +1,6% en Suisse alémanique et +1% en Suisse italienne.

A noter que dans la partie francophone, les parts de marché perdues par la SSR ne profitent pas du tout aux chaînes étrangères, qui elles aussi accusent un léger recul (-0,7%) par rapport au premier semestre 2016. Les chaînes privées suisses enregistrent elles toutes des hausses ou une stabilité, à l'exception de Yes FM et de Radio Freiburg en allemand.

ATS