Toute l'actu en bref

A Genève, les syndicats et la gauche ont fait retentir les sirènes pour défendre l'initiative AVSplus.

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

(sda-ats)

Les syndicats et la gauche ont sonné l'"alarme des rentes" jeudi dans 25 villes pour mettre en garde contre un démantèlement des retraites. Ils ont appelé à voter pour l'initiative AVSplus soumise au peuple le 25 septembre.

A Genève, une cinquantaine de personnes se sont réunies sur le Rond-Point de Plainpalais à l'appel de la Communauté genevoise d'action syndicale. Ils ont interpellé la population à coups de sifflets, de klaxons et de sirènes. "En Suisse, la production de richesse suffit pour assurer des rentes dignes", a affirmé Michel Schweri, responsable de la campagne pour Unia.

L'initiative AVSplus prévoit de relever les rentes de 10% avec une hausse des cotisations de 0,4% de la part des salariés et des employeurs. "Après quarante ans sans augmentation de cotisation, il est temps de renforcer le premier pilier pour assurer une vieillesse digne", a déclaré Carole-Anne Kast, présidente du PS genevois.

La gauche et les syndicats craignent un démantèlement drastique des assurances sociales avec le projet de prévoyance vieillesse 2020 d'Alain Berset, actuellement discuté au Parlement. Avec l'initiative AVSplus, ils affirment "renforcer l'AVS face à un deuxième pilier toujours plus cher et moins sûr".

sda-ats

 Toute l'actu en bref