Les talibans attaquent plusieurs cibles de la sécurité à Kaboul


 Toute l'actu en bref

Une épaisse colonne de fumée noire s'élevait toujours, plus d'une heure après l'attentat à la voiture piégée, au-dessus de ce quartier à l'ouest de Kaboul.

KEYSTONE/AP/RAHMAT GUL

(sda-ats)

Les forces de sécurité afghanes ont été prises pour cible mercredi. Les deux attentats-suicides qui ont secoué Kaboul ont tué 16 personnes, selon un nouveau bilan plus lourd que le premier (3 morts) du porte-parole du ministère de la Santé, Waheed Majroh.

"Malheureusment, 16 personnes ont été tuées dans les deux attaques à Kaboul", commises presque simultanément à la mi-journée, a indiqué M. Majroh. Il a précisé que 44 autres avaient été blessées.

Des explosions et des échanges de coups de feu ont été entendus dans la capitale afghane après les attaques de talibans, qui ont visé un poste de police et un centre des renseignements.

Les autorités afghanes ont confirmé que des attaques s'étaient produites dans au moins deux quartiers différents de la capitale. La première attaque a été perpétrée dans l'ouest de la capitale afghane par "un kamikaze au volant d'une voiture piégée".

Elle s'est produit en milieu de journée, vers 09h00 (heure suisse), à l'entrée du poste de police PD6, a indiqué le porte-parole du ministère de l'Intérieur Najibullah Danish. Suite à l'explosion, des affrontements se sont concentrés pendant plusieurs heures à proximité de ce commissariat, a déclaré un responsable de la police afghane s'exprimant sous couvert d'anonymat.

Le commando taliban s'était retranché dans le commissariat. Il a été mis en échec en fin d'après-midi, a annoncé un porte-parole du ministère de l'Intérieur. Une autre attaque s'est produite dans l'est de Kaboul. Elle visait un bureau de la Direction nationale de la sécurité (NDS), le service du renseignement.

Attaque déjouée

Mais un haut responsable militaire a indiqué que l'attaque avait été rapidement déjouée. "Deux terroristes sont entrés dans un bâtiment. L'un d'eux s'est fait exploser et l'autre a été touché par balle par les forces de sécurité afghane", a dit Abdul Nasir Ziaee, commandant du 111e corps basé dans l'est de la ville.

Les talibans afghans ont précisé qu'un site appartenant aux services de renseignement de même qu'un bâtiment de la police et un centre de recrutement de l'armée avaient été visés. Un porte-parole du groupe insurgé a affirmé que ces attaques avaient fait de nombreuses victimes.

Le dernier attentat en date à Kaboul remontait au 7 février. Un kamikaze à pied s'était fait exploser contre les locaux de la Cour Suprême à l'heure de sortie des bureaux, faisant 20 morts, dont plusieurs femmes et enfants, et une quarantaine de blessés.

ATS

 Toute l'actu en bref