Toute l'actu en bref

Les réfugiés, la réforme de la tarification médicale TARMED et les nouvelles manoeuvres de l'ex-MCG Eric Stauffer occupent la presse dominicale (image symbolique).

KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

(sda-ats)

Les réfugiés et la lutte contre les passeurs, mais aussi la réforme de la tarification médicale TARMED et les nouvelles manoeuvres de l'ex-MCG Eric Stauffer pour reconquérir la présidence du parti occupent la presse dominicale. En voici les titres:

Le Matin Dimanche: Suite à la mort de 70 migrants dans un camion en Autriche, la Confédération a créé en septembre 2015 une force d'intervention spécialisée dans la lutte contre les passeurs, le Groupe interforce pour la répression des passeurs (GIRP), affirme Le Matin Dimanche. L'organe regroupe des représentants de la police tessinoise, de la police judiciaire fédérale du corps suisse des gardes-frontière, un officier de liaison de la police fédérale allemande et un enquêteur italien. La police tessinoise coordonne les différentes forces de sécurité sur le terrain. Après neuf mois d'existence, le GIRP a ouvert six enquêtes sur des filières.

Zentralschweiz am Sonntag: Trente réfugiés supplémentaires de Grèce vont arriver dans les prochaines semaines en Suisse. Ils font partie du quota des 1500 migrants que la Confédération va prendre en charge dans le cadre de leur répartition dans l'Union européenne, déclare le Secrétariat d'Etat aux migrations dans Zentralschweiz am Sonntag. La Confédération avait déjà accueilli 34 réfugiés en provenance d'Italie au début mai. Ils viennent de Syrie, d'Irak et d'Erythrée, trois pays pour lesquels le pourcentage d'acceptation de la demande d'asile est très élevé.

Le Matin Dimanche/SonntagsZeitung: Médecins, hôpitaux et caisses maladie ont jusqu'au 30 juin pour s'entendre sur une réforme de la tarification médicale TARMED. Or, après cinq ans de négociations, aucune solution n'est en vue. Le ministre de la santé Alain Berset leur accorde un nouveau délai. "C'est une phase difficile", relève le conseiller fédéral, mais le socialiste entend tout de même mener des entretiens avec les différents partenaires. "Je constate aussi qu'une révision de la structure tarifaire est souhaitée par tout le monde", souligne-t-il, sans préciser quel sera le nouveau délai.

Le Matin Dimanche: Eric Stauffer, qui a démissionné du Mouvement citoyens genevois (MCG), menace de fonder un nouveau parti. "J'ai monté le MCG en trois mois, en 2005. Alors, je pourrais très bien créer un nouveau parti", déclare-t-il dans Le Matin Dimanche. Il affirme que "trois mécènes sont prêts à poser 200'000 francs chacun sur la table". Précisant qu'il a déjà un nom pour la nouvelle formation, le Parti genevois, M. Stauffer donne au MCG jusqu'à la fin de l'année pour le contacter. "Qu'il le fasse", répond dans le journal dominical la nouvelle présidente du MCG Ana Roch. "Je n'ai pas peur", lance celle qui avait été portée à la tête de la formation par l'assemblée générale au détriment de M. Stauffer.

Le Matin Dimanche: Les employés de l'administration fédérale récoltent presque tous une bonne évaluation de leur travail lors des entretiens annuels, ce qui leur garantit une augmentation de salaire, indiquent Le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung en se basant sur une note interne destinée au Conseil fédéral. Selon le document, 93,4% des employés fédéraux ont reçu une note synonyme de hausse de salaire comprise entre 2,5 et 5%. Les salariés les plus méritants se retrouvent à la Bibliothèque nationale, à l'Office fédéral de l'environnement et au secrétariat général du Département de justice. Pour l'Office fédéral du personnel, cette excellence est possible, car les unités d'organisation "choisissent la personne idoine pour la tâche concernée".

SonntagsBlick: Dix jeunes islamistes radicaux ont été placés sous surveillance dans le canton de Zurich, selon le SonntagsBlick. Une unité spéciale de 18 membres de la police cantonale zurichoise, créée en 2015 et spécialisée dans le travail de prévention, est en charge de l'opération. Au total, elle a traité 80 cas, dont 50 associés à l'islamisme. Le but de cette section est d'identifier rapidement "les jeunes radicalisés et dévoyés" pour empêcher la préparation et l'exécution d'attentat terroriste en Suisse, explique le chef du service Rolf Weilenmann.

Zentralschweiz am Sonntag: Avenir Suisse propose d'accorder un droit de vote aux enfants. Selon un document du laboratoire d'idées de l'économie suisse, diffusé par Zentralschweiz am Sonntag, ils ne pourraient pas directement se rendre aux urnes, mais leurs parents auraient un droit de vote supplémentaire. Avenir Suisse explique que les électeurs de plus de 60 ans pourraient être majoritaires à partir de 2035 et pourraient ainsi imposer leurs vues à la population active. La boîte à idées suggère également d'introduire le droit de vote dès 16 ans et un droit de vote limité pour les étrangers.

Schweiz am Sonntag: Le rachat du groupe agrochimique bâlois Syngenta par la société d'Etat chinoise ChemChina passe mal aux Etats-Unis. Les autorités américaines, ainsi que des membres du Congrès pourraient bloquer la transaction, rapporte Schweiz am Sonntag, citant des sources proches du dossier. ChemChina doit présenter cette semaine sa demande de rachat aux autorités compétentes américaines. Les craintes outre-Atlantique concernent avant tout le fait que Pékin puisse s'assurer l'accès aux marchés des autres pays en passant par des acquisitions de sociétés étrangères sans accorder la réciprocité, comme il est d'usage dans un traité international.

sda-ats

 Toute l'actu en bref