Toute l'actu en bref

Zinédine Zidane a réussi son premier clasico en tant qu'entraîneur: le Real Madrid s'est imposé 2-1 à Barcelone lors de la 31e journée de Liga, après avoir pourtant été mené.

Le Barça avait ouvert le score de la tête par Piqué, après un corner botté par Rakitic (56e). Mais les Madrilènes ont répliqué six minutes plus tard par Benzema, d'une reprise acrobatique sur un centre de Kroos.

Les visiteurs se montraient les plus dangereux en fin de match. Un but était sévèrement annulé à Bale (80e), puis une frappe de Ronaldo s'écrasait sur la transversale (82e). Une minute plus tard, les affaires des merengue se compliquaient avec l'expulsion de Ramos, pour un deuxième carton jaune qui lui pendait au nez depuis longtemps. Mais malgré cette infériorité numérique, le Real allait chercher la victoire: Bale, décalé à droite, servait parfaitement Ronaldo pour le but d'une victoire de prestige pour des Madrilènes qui n'ont rien volé au Camp Nou contre un adversaire qui n'a pas évolué avec son aisance habituelle.

Conséquence au classement, l'avance du Barça en tête se réduit. L'Atletico Madrid, qui a écrasé le Betis Séville 5-1, revient à six points du leader, le Real comptant pour sa part sept longueurs de retard.

Cette défaite tombe mal pour les Catalans qui voulaient dédier ce match à leur ancienne idole Johann Cruyff, récemment décédée. De plus, cela va leur mettre une pression supplémentaire avant de recevoir l'Atletico Madrid mardi en quart de finale aller de la Ligue des champions.

sda-ats

 Toute l'actu en bref