Ligue 1: Nice en échec à Bastia


 Toute l'actu en bref

Les affaires de Nice ne s'arrangent pas vraiment.

L'équipe de Lucien Favre a connu vendredi un troisième match consécutif sans victoire en Ligue 1, sauvant simplement le point du nul 1-1 à Bastia en ouverture de la 21e journée.

Les Niçois, qui n'ont plus gagné depuis le 18 décembre et ont été éliminés de la Coupe de France début janvier, souffrent toujours des trop nombreuses absences pour continuer de dessiner la belle surprise qu'ils semblaient promettre à l'Hexagone durant le 1er tour. En Corse, et malgré les retours de Balotelli et Walter, Lucien Favre a dû se passer de cinq titulaires (Baysse, Belhanda, Cardinale, Ricardo Pereira et Seri) ainsi que d'autres joueurs importants de l'Ogécé (Eysseric, Le Marchand...).

Dans ces conditions, avec un groupe pas suffisamment armé pour supporter une telle perte de qualité, Nice a fait ce qu'il a pu. Et plutôt bien, puisqu'il a le plus souvent dominé les débats contre un Bastia qui avait toutefois pris le meilleur départ dans la rencontre et avait été récompensé par un but d'Oniangue.

Les Aiglons ont cependant su répondre grâce à une tête de Souquet à la réception d'un corner qui était peut-être bien sorti du terrain avant d'atteindre le défenseur central.

Bien sûr, Nice - qui a évolué durant la dernière demi-heure en supériorité numérique (expulsion de Cahuzac) - a repris la tête du classement avec un point d'avance sur Monaco. Mais l'ASM, s'il gagne dimanche contre Lorient, deviendra cette fois-ci le seul leader de la Ligue 1. Un honneur que les Monégasques partageaient jusqu'ici avec les Niçois.

Le PSG (3e), qui se déplacera samedi à Nantes, peut lui revenir à une longueur de Lucien Favre et de ses hommes.

ATS

 Toute l'actu en bref