Toute l'actu en bref

Ce loup a été pris dans un piège photographique le 11 avril près de Seeliberg, dans le canton d'Uri (archives).

KEYSTONE/SICHERHEITSDIREKTION KANTON URI

(sda-ats)

Le loup qui a tué une cinquantaine de moutons au cours des deux derniers mois dans le canton d'Uri a été abattu. Il a été tué dans la nuit de mercredi à jeudi près d'Attinghausen (UR), a indiqué jeudi le département cantonal de police.

La bête a été abattue par une garde-chasse. Le cadavre de l'animal a été envoyé à l'Université de Berne pour y être autopsié.

A mi-juillet, les autorités cantonales avaient autorisé l'abattage de ce loup, qui avait dévoré une vingtaine de moutons en trois semaines. Les conditions pour le tuer étaient alors remplies.

L'autorisation de tuer ce loup était valable pour deux mois. Les dix gardes-chasses du canton, ainsi que des chasseurs désignés par les autorités étaient autorisés à abattre l'animal.

Mercredi, les autorités cantonales ont annoncé qu'un deuxième loup avait été repéré dans le canton. Un mouton a été dévoré mardi dans le val Maderan, sur la commune de Bristen (UR), à l'est du canton. Le loup abattu dans la nuit de mercredi à jeudi était actif à l'autre extrémité du canton.

sda-ats

 Toute l'actu en bref