Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Suisses ne se sont pas éternisés mardi soir lors du slalom parallèle de Stockholm, dernière course de Coupe du monde avant les Mondiaux de St-Moritz.

Seule Mélanie Meillard a franchi un tour au cours d'une épreuve remportée par l'Américaine Mikaela Shiffrin et l'Allemand Linus Strasser.

Mélanie Meillard n'avait encore jamais disputé une telle épreuve, et elle devait sa présence en Suède au forfait de Michelle Gisin. Cela n'a pas empêché la jeune Valaisanne (18 ans) de signer l'une des grosses surprises de la soirée en écartant sa coéquipière Wendy Holdener dès le 1er tour.

Friande de ce genre de slalom parallèle, la Schwytzoise s'était imposée l'an dernier à Stockholm, où elle comptait à nouveau jouer les premiers rôles mardi soir. Mais c'était sans compter sur sa cadette qui l'a devancée dès la première manche, avant de confirmer sur le second parcours.

Mélanie Meillard n'a toutefois pas pu confirmer cette "perf" initiale. Et dès le tour suivant, en quart de finale, la skieuse d'Hérémence a été éliminée par la Norvégienne Nina Loeseth.

Troisième Suissesse présente en Suède, Denise Feierabend a été éliminée d'entrée. L'Obwaldienne a nettement échoué face à la Slovaque Veronika Velez Zuzulova.

Shiffrin creuse l'écart face à Gut

Une nouvelle fois au sommet du classement, Mikaela Shiffrin a fait la belle opération de la soirée. Outre sa victoire, décrochée en finale face à Veronika Velez Zuzulova, l'Américaine a repris 100 points au classement général à Lara Gut. Une Tessinoise qui avait renoncé à ce slalom parallèle afin de se retaper après sa chute de dimanche à Cortina d'Ampezzo, et qui compte désormais un débours de 180 points sur sa rivale américaine.

Après avoir failli tomber lors de sa première manche contre la Française Adeline Baud-Mugnier, Mikaela Shiffrin n'a jamais vraiment tremblé mardi soir à Stockholm. Cela lui a permis de s'offrir une 28e victoire en Coupe du monde, mais une première en parallèle.

La surprise Strasser

Seul Suisse en lice dans la compétition masculine, Daniel Yule a, lui aussi, été évincé dès son premier duel face au Suédois Mattias Hargin. Après une bonne première manche - 0''37 d'avance -, le Valaisan a flanché sur le second parcours, s'inclinant de 16 centièmes face au régional de l'étape.

Comme pour la première épreuve parallèle de l'hiver mi-décembre à Alta Badia, remportée par le Français Cyprien Sarrazin, c'est un coureur inattendu qui s'est imposé à Stockholm en la personne de Linus Strasser. L'Allemand, qui avait profité du forfait de son compatriote Felix Neureuther pour être du voyage, a remporté son premier succès en Coupe du monde.

Le Munichois de 24 ans n'avait même jamais fait mieux que 5e sur le circuit, il y a deux ans à Schladming. Mardi soir en finale, il s'est imposé sur le fil face au Français Alexis Pinturault, devancé de quatre centièmes.

A noter que les trois meilleurs slalomeurs de l'hiver, Marcel Hirscher, Henrik Kristoffersen et Manfred Mölgg, ont été sortis dès le 1er tour.

ATS