Toute l'actu en bref

Le bateau, qui transportait 62 personnes - des Indonésiens apparemment tous immigrés clandestins -, a chaviré samedi soir en raison de fortes vagues dans le détroit de Malacca en Malaisie.

KEYSTONE/EPA MALAYSIAN MARITIME ENFORCEMENT

(sda-ats)

Huit corps ont été repêchés au large des côtes malaisiennes après le naufrage d'un bateau le week-end dernier dans l'Etat de Johor (sud), ont indiqué lundi les gardes-côtes de ce pays d'Asie du Sud-Est. Vingt personnes sont portées disparues.

Le bateau, qui transportait 62 personnes - des Indonésiens apparemment tous immigrés clandestins -, a chaviré samedi soir en raison de fortes vagues dans le détroit de Malacca, selon des médias locaux.

Jusqu'ici, 34 passagers ont été secourus, et les recherches se poursuivent, a déclaré à l'AFP un garde-côtes malaisien. Un survivant a raconté au quotidien malaisien The Star avoir tenté de sauver en vain sa femme enceinte: "je n'ai pas pu la sauver, bien qu'elle était assise sur mes genoux. C'était comme un horrible cauchemar", a déclaré cet homme.

La Malaisie, troisième économie d'Asie du Sud-Est relativement prospère, attire des travailleurs immigrés de pays voisins plus pauvres, tels l'Indonésie, le Bangladesh et la Birmanie.

Au moins deux millions d'immigrés clandestins, en grande majorité d'Indonésie, travaillent en Malaisie, selon certaines estimations.

Les accidents de ce type sont fréquents. Des milliers de migrants tentent de gagner ce pays à bord d'embarcations fragiles dans l'espoir de trouver un travail dans le bâtiment, à l'usine ou dans des plantations, secteurs souvent évités par les Malaisiens.

sda-ats

 Toute l'actu en bref