Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Malcolm Braff accompagnera au piano la première mondiale du film "Bumbai Bird".

Les Films du Lotus / Curry Western

(sda-ats)

Les contours de la programmation se précisent pour la 31e édition du Festival International de Films de Fribourg (FIFF) du 31 mars au 8 avril. Quelque 130 films sont au menu, ainsi que des rencontres avec des invités de marque, comme Malcolm Braff et Douglas Kennedy.

Le programme complet sera détaillé le 15 mars. Après avoir déjà dévoilé l'automne dernier quelques thèmes de cette édition 2017, les organisateurs ont communiqué de nouveaux éléments lundi.

Le musicien suisse Malcolm Braff sera présent dans le cadre de Cinéma de genre, qui explorera l'univers des fantômes à travers des œuvres issues d'une vingtaine de cultures. Il accompagnera au piano la première mondiale du film dont il a signé la bande sonore: "Bumbai Bird" du réalisateur suisse et indien Kamal Musale.

Pont du 5e au 7e art

Quant au célèbre écrivain new-yorkais Douglas Kennedy, il fera connaître six oeuvres décrivant l'Amérique du milieu du 20e siècle dans ses aspects les plus sombres. Les organisateurs se réjouissent d'accueillir ce dresseur de pont entre le 5e et le 7e art, qui est aussi une personnalité généreuse, spontanée et facile d'accès.

Dans la section Diaspora, la carte blanche va à Myret Zaki, rédactrice en chef du magazine Bilan. Elle fera découvrir cinq films racontant les réalités économiques de son pays d'origine, l'Egypte, des années 1940 aux années 1990.

Ce choix d'oeuvres vise aussi à montrer les armes d'un peuple que sont l'humour, le chant et la danse. Dans la catégorie Hommage, c'est le fondateur de la Cinémathèque suisse Freddy Buache qui présentera cinq des films les plus chers à son coeur.

"Psychose" analysée

La section Décryptage plongera dans les arcanes du cinéma. Ce sera l'occasion, par exemple, de voir un documentaire qui décortique la fameuse scène de la douche du "Psychose" d'Alfred Hitchcock. Quant à la catégorie Nouveau Territoire, elle s'intéressera au Népal.

Le festival avait accueilli près de 43'000 spectateurs en 2016, un nombre record. Il a enregistré un déficit de 22'000 francs. La manifestation est dotée d'un budget de 2,2 millions de francs cette année, soit une hausse de quelque 200'000 francs.

ATS