Toute l'actu en bref

Pierre Maudet veut que les PME puissent penser à leurs clients (archives).

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

(sda-ats)

Le Canton de Genève se donne un an pour simplifier la vie de ses quelque 34'000 PME. Pierre Maudet a dévoilé mardi un paquet de mesures, mais attend des banques qu'elles "se mouillent" davantage pour les entreprises.

"L'entrepreneur doit avoir le sentiment qu'il consacre davantage de temps ses clients qu'à l'Etat", a estimé devant la presse le conseiller d'Etat. Mais actuellement beaucoup se plaignent de la lourdeur des procédures administratives.

Pour y remédier, le gouvernement a réfléchi à un paquet de simplification, à l'occasion des 10 ans de la Fondation d'aide aux entreprises (FAE). Des réformes pour lesquelles le chef du Département de la sécurité et de l'économie (DSE) ne demande aucun budget supplémentaire.

Il estime même que l'Etat optimisera ses ressources en matière d'emplois et de temps. "Je ne peux pas le chiffrer", ajoute-t-il pour autant.

Cleantech

Premier élément déjà en partie dévoilé, la hausse de 0,3% pendant cinq ans du taux d'imposition unique prévu dans la troisième réforme de la fiscalité des entreprises (REI III) sera injectée dans un fonds de soutien à l'innovation. La majorité de cette enveloppe sera investie pour les technologies vertes, a précisé M. Maudet.

Parmi les autres mesures, la seule qui devrait coûter, un guichet pour indépendants sera lancé cet automne, notamment pour les jeunes entrepreneurs. Ils pourront aussi bénéficier de tutoriels et, pour l'ouverture d'établissements publics, de "formulaires intelligents" en ligne pour les accompagner.

Second axe, plusieurs documents officiels pourront être commandés et livrés en ligne. "On a du retard" par rapport à certains pays, déplore M. Maudet. En 2017, l'accès aux marchés publics sera facilité là aussi par une disponibilité en ligne de certains éléments.

La FAE se chargera elle de l'amélioration du soutien administratif pour les demandes de financement jusqu'à 150'000 francs. Le dossier de taxation de l'entreprise pourra lui être suivi en ligne.

Centaines de PME et milliers d'emplois

Dernier élément, le Canton va également aider au recrutement, notamment par un soutien à l'engagement d'apprentis. La formation des maîtres d'apprentissage sera aussi facilitée.

Au-delà de l'effort de l'Etat, les autorités soutiennent un rehaussement du plafond du cautionnement des PME, discuté au Parlement fédéral. Pour autant que la Confédération joue son rôle, estime M. Maudet. Mais d'ajouter que "cela ne sert à rien s'il n'y a pas un effort des banques", malgré la hausse des réglementations qui les concernent.

Ces établissements doivent à nouveau assumer leur rôle de levier et d'évaluation des risques. En dix ans, la FAE a, elle, accordé plus de 152 millions de francs à plus de 450 entreprises. Elle a contribué à maintenir ou lancer plus de 6500 emplois. Le taux de remboursement atteint près de 95%.

En 2015, dans une situation conjoncturelle difficile, l'institution a soutenu 63 entreprises pour 13,5 millions de francs, dont près de 80% pour du cautionnement. L'enveloppe devrait être plus importante en 2016 encore.

sda-ats

 Toute l'actu en bref