Moins de passagers sont montés au Jungfraujoch en 2016


 Toute l'actu en bref

Les chemins de fer de la Jungfrau ont enregistré en 2016 la deuxième meilleure fréquentation de l'histoire de la compagnie, malgré une baisse par rapport à l'année record de 2015 (archives).

KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

(sda-ats)

Le train permettant d'atteindre le Jungfraujoch, dans les Alpes bernoises, a connu une baisse du nombre de passagers transportés en 2016. Au total, 916'500 personnes ont emprunté la ligne l'an dernier, soit un recul de 9% après un exercice 2015 record.

Malgré un environnement exigeant, il s'agit de la deuxième meilleure fréquentation de l'histoire de la compagnie, indiquent jeudi les chemins de fer de la Jungfrau. Les attaques terroristes en Europe, les troubles en Turquie ou encore la situation liée aux réfugiés ont eu un effet notable sur le nombre de visiteurs, en particulier ceux venant d'Asie.

Les chiffres sont meilleurs en ce qui concerne les autres remontées du groupe. Grindelwald-First a compté 422'000 passagers (+2,9%), alors que les installations de Mürren et Harder ont transporté respectivement 614'000 (+2%) et 345'000 personnes (+8,8%).

Suite à un début d'hiver précoce, les chemins de fer de la Jungfrau ont déjà pu entamer la saison d'hiver mi-novembre. Pratiquement toutes les stations étaient opérationnelles lors des fêtes de fin d'année. En comparaison annuelle, le nombre de visiteurs a cependant accusé une chute de 25% à 112'500 personnes dans les domaines skiables de la Jungfrau, entre le début de la saison et le 2 janvier.

ATS

 Toute l'actu en bref