Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les chutes de neige des derniers jours laissent espérer un bon mois de février pour les remontées mécaniques (archives).

KEYSTONE/LEO DUPERREX

(sda-ats)

Les installations de remontées mécaniques suisses ont connu un bon mois de janvier. Du coup, le nombre d'hôtes a augmenté de 3,1% et les chiffres d'affaires de 3,2% depuis le début de la saison d'hiver en comparaison annuelle.

La performance réalisée en janvier fait suite à un début de saison "très difficile" en raison des caprices de la neige, a indiqué l'association faîtière Remontées Mécaniques Suisses (RMS) en publiant mardi son monitoring. De vraies conditions hivernales ont succédé à un enneigement partiel et artificiel dans les Alpes avant les fêtes.

"Les chutes de neige jusqu'à basse altitude et une longue période de froid avec du brouillard en plaine et du soleil en montagne ont nettement relancé l'exploitation des pistes", se réjouit RMS. L'évolution de ces derniers jours permet en conséquence d'envisager le mois de février sous de bons auspices.

Valais en croissance

Le détail depuis le début de la saison hivernale laisse apparaître de grandes disparités régionales. Le Tessin a le mieux tiré son épingle du jeu, avec une fréquentation pratiquement doublée (+97,7%). Le canton italophone avait subi une ouverture très tardive de ses domaines skiables l'hiver dernier.

Les Grisons s'en sortent plutôt bien, avec une progression de 8,8% du nombre d'hôtes et de 5,3% de ses chiffres d'affaires. Le Valais présente pour sa part une croissance de 1,6% de la fréquentation depuis le début de l'hiver, pour des chiffres d'affaires qui avancent de 3,1%.

Vaud et Fribourg en retrait

L'Oberland bernois ainsi que les Alpes vaudoises et fribourgeoises ont connu en revanche des baisses de fréquentation, avec -6,5% et -0,3% respectivement. Les chiffres d'affaires sont en recul de 2,7% pour le premier et de 11,7% pour les deux autres régions.

"Les chiffres à la mi-saison dépassent ceux de l'année précédente au niveau suisse après un début timide", constate Dominique de Buman, président de RMS, cité dans le communiqué. Le conseiller national (PDC/FR) relativise cependant les données publiées mardi, "car les chiffres de l'année dernière étaient particulièrement bas".

ATS