Toute l'actu en bref

Les Russes Vladimir Morozov et Nikita Lobintsev ont été autorisés en appel à participer aux JO de Rio, ont affirmé deux de leurs représentants, ce que n'ont pas confirmé les instances officielles.

Les deux hommes ont été exclus des JO par la Fédération internationale de natation (Fina) en raison du scandale de dopage qui touche la Russie et ont fait appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS), dont la décision est imminente. Ni le TAS ni la Fina n'ont confirmé les affirmations de leurs représentants.

"Je peux confirmer que Lobintsev et Morozov ont l'autorisation de participer aux Jeux", a déclaré à l'agence de presse russe Interfax Andreï Mitkov, l'agent de Nikita Lobintsev.

Artiom Patsev, l'avocat des deux nageurs, a pour sa part déclaré à l'agence TASS qu'ils avaient obtenu le feu vert de la Fina pour participer aux Jeux, sans toutefois mentionner le TAS dans ses déclarations.

Morozov, spécialiste du 100 m et 50 m nage libre et de dos, triple champion du monde en petit bassin, avait été médaillé de bronze du relais 4x100 m à Londres.

Parmi tous les sportifs russes exclus des JO, les deux nageurs sont les premiers à avoir saisi le TAS pour faire appel. Depuis, le nombre de sportifs russes qui ont fait cette démarche est monté à 30.

A trois jours de la cérémonie d'ouverture des JO vendredi, on ne connaît toujours pas le nombre exact de sportifs russes qui participeront.

La décision finale revient à un panel de trois membres du Comité international olympique (CIO). Après un premier tri opéré par les Fédérations internationales des différents sports, ce panel de trois membres du CIO pourrait exclure d'autres Russes des JO d'ici vendredi.

sda-ats

 Toute l'actu en bref