Moutons tués en Thurgovie: le loup pourrait être de retour


 Toute l'actu en bref

Le loup pourrait être de retour en Thurgovie après 200 ans d'absence (archives).

KEYSTONE/EPA/JENS BUETTNER

(sda-ats)

Plusieurs moutons ont été tués cette semaine à Hohentannen (TG) et Uesslingen (TG). Les attaques pourraient être l'oeuvre d'un loup. Un mouton a aussi été tué dans le nord du canton de Zurich. Là aussi, un loup est soupçonné.

Il n'est pas exclu que le loup soit de retour en Thurgovie, après 200 ans d'absence, a indiqué vendredi le Service cantonal de la chasse et de la pêche. Au début de la semaine, plusieurs moutons ont été tués et d'autres blessés sur deux pâturages à Hohentannen. Dans la nuit de mercredi à jeudi, un mouton a été tué et trois autres blessés à Uesslingen.

Selon les premières analyses du Centre pour la médecine des poissons et animaux sauvages (FIWI) de l'Université de Berne, les attaques sont l'oeuvre d'un chien ou d'un loup. En l'absence d'observation directe de l'animal, les analyses génétiques permettront d'y voir plus clair. Les résultats ne seront toutefois pas connus avant plusieurs semaines.

Attention et protection

Le Service thurgovien de la chasse et de la pêche invite les éleveurs à redoubler d'attention et à prendre des mesures de protection. Il leur suggère notamment de rentrer les animaux dans les étables la nuit.

Un mouton a aussi été tué jeudi à Andelfingen (ZH), dans le nord du canton de Zurich. Un jeune loup pourrait être à l'origine de cette attaque. Les traces sont examinées et les résultats d'une analyse génétique sont attendus dans quelques semaines, a indiqué vendredi le Service zurichois de la pêche et de la chasse.

Si les analyses confirment les suppositions des experts, il s'agirait du troisième loup venu dans le canton de Zurich depuis 2014. Cette année-là, un loup de la meute du Calanda (GR) avait été écrasé par un train à Schlieren (ZH). Une année plus tard, un loup a été pris dans un piège photographique près de Gossau.

ATS

 Toute l'actu en bref