Toute l'actu en bref

Pour l'année en cours, Straumann anticipe une croissance organique à nouveau supérieure à celle du marché (archives).

KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

(sda-ats)

Leader mondial de l'implant dentaire, Straumann a vu son chiffre d'affaires progresser de 15% sur un an au premier trimestre, à 223 millions de francs. Les ventes du groupe bâlois ont notamment bénéficié d'un effet d'acquisition de Neodent à hauteur de 3%.

La forte croissance organique dans tous les segments et toutes les régions du groupe a été tirée par une dynamique croissante sur le marché des prothèses dentaires, indique mardi Straumann dans un communiqué. La zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique), qui a fourni la plus grande contribution aux recettes, a progressé de 9%.

Les autres régions ont toutes enregistré une croissance à deux chiffres de leurs revenus. "En 2016, nous avons déjà constaté des signes encourageants de reprise générale du marché, mais notre propre performance est remarquable (...)", a commenté Marco Gadola, directeur général du groupe bâlois.

Pour l'année en cours, Straumann anticipe une solide augmentation du marché mondial des implants et table sur une croissance organique dans le haut de la fourchette à un chiffre, à nouveau supérieure à celle du marché. La hausse attendue du chiffre d'affaires et les effets positifs d'économies d'échelle devraient contribuer à améliorer la marge d'exploitation.

sda-ats

 Toute l'actu en bref