Toute l'actu en bref

La Bourse suisse est revenue en zone verte jeudi après l'annonce de la Fed (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

La Bourse suisse a nettement progressé jeudi. Les investisseurs ont été soulagés car la Réserve fédérale américaine (Fed) a maintenu le statu quo pour sa politique monétaire mercredi.

Le Swiss Market Index (SMI) a fini en hausse de 0,99% à 8307,63 points, avec un plus haut à 8326 points inscrit une demi-heure avant la clôture et un plus bas à 8250 points, juste après l'ouverture. Le Swiss Leader Index (SLI) a gagné 1,23% à 1259,19 points et le Swiss Performance Index (SPI) 0,98% à 9041,76 points. Sur les trente blue chips, 27 ont progressé et trois reculé.

La patronne de la Fed Janet Yellen, a laissé entendre qu'une hausse du taux directeur pourrait intervenir avant la fin de l'année, et les économistes parient que ce ne sera pas avant la présidentielle américaine, ce qui reporte l'éventuelle hausse au mois de décembre au plus tôt.

Les statistiques des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis n'ont pas fait bouger les marchés. Ces inscriptions se sont inscrites à un plus bas de deux mois. Les reventes de logements ont diminué de 0,9% en août et l'indice composite avancé a fléchi de 0,2% pour le même mois, après un gain de 0,4% en juillet.

Trois résultats en béton

Les cycliques LafargeHolcim (+3,9%) et les valeurs du luxe Richemont (+3,8%) et Swatch (+3,2%) font partie des plus gros gagnants du jour. La veille, Richemont avait perdu du terrain, car il était traité hors dividende. Swatch a poursuivi sur la lancée positive depuis la publication, mardi, des chiffres des exportations horlogères en août, moins mauvais que craint.

Les grandes banques Credit Suisse (+2,6%) et UBS (+0,8%) ont été prisées, les investisseurs espérant des temps meilleurs pour les bancaires. Aux assurances, Swiss Re (+2,2%), Zurich (+1,5%) et Swiss Life (+1,4%) ont aussi pris de l'altitude. Jefferies a relevé l'objectif de cours de Zurich tout en confirmant "hold".

SGS (+1,8%) a nettement progressé aussi après une petite acquisition de complément dans l'agriculture aux Etats-Unis. ABB (+1,2%) a gagné du terrain au lendemain de l'annonce de la vente du segment câbles au danois NKT. On spécule par ailleurs sur de petites cessions et sur un programme de rachat d'actions, selon les courtiers.

Kuros vert puis rouge

Les poids lourds défensifs ont fait à peu près comme le marché pour Nestlé (+0,9%), alors que Roche (+0,6%) et Novartis (+0,4%) sont restés un peu en retrait. Novartis a à peine profité de données positives avec KAF156, une préparation pour combattre la malaria et qui a montré son efficacité en phase IIb. On est encore loin du succès commercial, selon la BC de Zurich.

Les perdants sont Actelion (-0,5%), Sonova (-0,1%) et Julius Baer (-0,7%).

Sur le marché élargi, Newron a gagné 4,6% après l'annonce d'une demande de commercialisation du Xadago aux Etats-Unis plus tôt que prévu. U-blox (+3,3%) a lancé une nouvelle plate-forme pour l'internet des objets, une étape importante, selon des analystes.

Kuros (-2,6%) avait ouvert dans le vert après une interview du directeur financier (CFO) Harry Welten à l'agence financière awp, où il a affirmé que la dette a été réduite et que l'on va pouvoir désormais se concentrer sur de nouveaux projets.

sda-ats

 Toute l'actu en bref