Toute l'actu en bref

Les nouvelles de Nicole Büchler ne sont pas des plus rassurantes.

La perchiste biennoise, une des révélations de l'année de l'athlétisme suisse, a débarqué aux JO de Rio toujours en proie à des problèmes musculaires à la cuisse (ischio-jambiers), qui l'ont quasiment empêchée de sauter ces trois dernières semaines.

"Je ressens toujours une petite douleur, mais je vais tenter ma chance", a dit la Seelandaise. Elle sera en lice lors des qualifications mardi matin. En temps normal, la qualification pour la finale des 12 meilleures ne devrait pas représenter un gros problème pour Büchler, qui s'est clairement positionnée dans l'élite mondiale cette saison. Elle figure au 3e rang du classement de la Ligue de diamant dans sa discipline. Mais tout est remis en question par cette blessure contractée dans un meeting à Turku (FIN) à fin juin, juste avant les Championnats d'Europe d'Amsterdam auxquels elle a dû renoncer.

"J'ai un peu sous-estimé cette blessure", a reconnu la recordwoman de Suisse (4m80) vendredi devant la presse à Rio. "Par deux fois, elle est revenue. C'est en fait un claquage. Mentalement, c'est très dur à supporter." Pour réduire le plus possible la charge sur sa cuisse, elle songe à limiter le nombre de ses sauts en qualifications. Donc à prendre des risques. "Il est possible que j'entre directement dans le concours à 4m60 (la hauteur de qualification, ndlr)", a-t-elle expliqué. "Je devrai aussi prendre une perche un peu moins dure que d'habitude. Et peut-être modifier mon élan. Techniquement, on ne perd pas ses capacités aussi vite. Mais il se peut que ma vitesse d'élan soit affectée."

Nicole Büchler reconnaît "ne pas du tout savoir" où elle se situe. Celle qui devait être une des outsiders de la compétition est soudain plongée dans l'incertitude. "J'effectue un gros travail mental et j'essaie de ne pas trop y penser (à la blessure)", précise-t-elle.

La Biennoise sera accompagnée dans la compétition par Angelica Moser. Du haut de ses 18 ans, la musculeuse Zurichoise clame sans ambages son objectif: "Je veux aller en finale", a dit la récente 7e des Championnats d'Europe à Amsterdam (élite) et championne du monde juniors en titre.

sda-ats

 Toute l'actu en bref