Toute l'actu en bref

Johan Nikles (ATP 1039) et Yann Marti (ATP 345) ont été éliminés au dernier tour des qualifications du Geneva Open.

Le forfait de la tête de série no 5 Philipp Kohlschreiber (ATP 26), touché à un coude, n'a même pas fait les affaires du Genevois ou du Valaisan: seuls les deux joueurs les mieux classés s'étant inclinés au dernier tour des qualifications sont concernés par le tirage au sort désignant le "lucky loser" repêché dans le tableau principal. Or, les deux Suisses possèdent les moins bons classements.

Johan Nikles (19 ans) s'est incliné 6-2 7-6 (8/6) face à l'Espagnol Roberto Ortega-Olmedo (ATP 312) dimanche après-midi. Il a pourtant eu sa chance dans la deuxième manche: il a bénéficié de deux balles d'égalisation à un set partout, à 5-4 15/40 sur le service adverse, après avoir servi pour le gain de cette manche à 5-3. Le Genevois a ensuite lutté jusqu'au bout dans le tie-break, effaçant trois balles de match consécutives à 6/3 - dont deux sur des coups gagnants - avant de céder sur la quatrième.

Facile vainqueur du Bâlois Marco Chiudinelli (ATP 126) samedi au 1er tour des qualifications, Yann Marti (27 ans) n'a en revanche pas eu l'ombre d'une chance dimanche. Le Valaisan s'est lourdement incliné (6-1 6-2 en 69') face à l'Allemand Andreas Beck (ATP 325). La gestion des points importants fut décisive dans cette partie: les deux hommes se sont procuré le même nombre de balles de break (5), mais Andreas Beck en a converti quatre et Yann Marti aucune.

sda-ats

 Toute l'actu en bref