Toute l'actu en bref

Nicole Büchler continue de truster les premières places en Ligue de diamant. La perchiste biennoise s'est classée au 3e rang dimanche à Birmingham.

Avec une barre à 4m77, la Seelandaise n'a été battue que par la championne du monde cubaine Yarisley Silva - 4m84, meilleure performance mondiale de l'année - et la Grecque Katerina Stefanidi, elle aussi à 4m77 mais classée devant sa rivale helvétique au nombre d'essais.

Le concours avait pourtant mal débuté pour Nicole Büchler avec deux échecs à 4m50. Mais forte de la confiance qui l'anime actuellement, la perchiste de 32 ans a fini par s'en sortir. Elle a ensuite franchi des barres à 4m60, 4m70 (2e essai) et 4m77, avant d'échouer à 4m84. A noter qu'elle n'est allée que deux fois plus haut dans sa carrière, à l'occasion de ses records de Suisse en plein air (4m78) et en salle (4m80).

Déjà sur le podium à Doha et Rabat (2e à chaque fois), pas loin jeudi à Rome (4e), Nicole Büchler affiche une remarquable constance en cette première partie de saison. Cela lui permet d'occuper la 2e place du classement général de la Ligue de diamant (19 points), derrière Katerina Stefanidi (30). Cela lui permet, surtout, de se positionner comme l'une des candidates au podium pour les deux grands rendez-vous de l'été aux championnats d'Europe à Amsterdam (6-10 juillet), puis en août aux Jeux olympiques de Rio.

Avec la Cubaine Yarisley Silva qui revient en forme, le duo grec Katerina Stefanidi-Nikoleta Kiriakopoulou, mais aussi les Américaines Sandi Morris et Jennifer Suhr, elles sont actuellement six perchistes à dominer la discipline, en se tenant d'assez près. Toute la question pour Nicole Büchler sera de savoir si elle maîtrisera ses nerfs dans un grand rendez-vous, là où elle a souvent craqué par le passé.

sda-ats

 Toute l'actu en bref