Toute l'actu en bref

Fribourg Olympic a conquis samedi la septième Coupe de Suisse de son histoire, la première depuis 2007. Les hommes de Petar Aleksic ont dominé les Lions de Genève 82-75 en finale à Zurich.

Mené 59-55 à l'entame du dernier quart-temps, Olympic doit ce sacre à une défense de fer. Les Fribourgeois n'ont en effet pas concédé le moindre point pendant près de 6' dans cette ultime période. Justin Ingam débloquait le compteur genevois après... 5'51'' dans le dernier quart, réussissant un lancer-franc qui permettait aux Lions de revenir à 60-68.

Olympic a "tué" le match grâce au partiel de 13-0 réussi au début de cette période. L'omniprésent Derek Wright (18 points, 5 rebonds, 6 assists) et ses équipiers ont parfaitement maîtrisé leur sujet en fin de match, face à des Lions privés dès la 34e minute de leur intérieur américain Juwann James (sorti pour 5 fautes).

Les Lions de Genève, dont le meilleur marqueur fut Justin Ingram (19 points), avaient pourtant su se remettre d'un début de match catastrophique. Menés 13-26 après le premier quart, les hommes d'Ivan Rudez ont peu à peu refait leur retard pour prendre logiquement l'avantage dans le troisième quart. Mais ils ont manqué le coche dans le "money time".

Fribourg a donc mis fin à une disette de plus de six ans. Battus dans leurs... neuf précédentes finales, les pensionnaires de St-Léonard n'avaient pas soulevé de trophée depuis leur dernier triomphe en Coupe de la Ligue, en 2010. Ils avaient notamment subi à trois reprises la loi des Lions au stade ultime de la compétition (Coupe de la Ligue 2013 et 2015, Coupe de Suisse 2014). Ce titre est donc le premier glané par Petar Aleksic depuis son arrivée à la tête de Fribourg Olympic à l'été 2013.

sda-ats

 Toute l'actu en bref