Toute l'actu en bref

A la même période de 2015, l'entreprise basée à Altdorf a enregistré un bénéfice net de 3,4 millions de francs (archives).

KEYSTONE/ALEXANDRA WEY

(sda-ats)

Orascom Development risque de retomber dans les chiffres rouges au premier trimestre. Le groupe uranais d'immobilier et d'hôtellerie table sur une perte nette de 26 à 28 millions de francs.

A la même période de 2015, l'entreprise basée à Altdorf a enregistré un bénéfice net de 3,4 millions de francs, a-t-elle indiqué lundi dans un communiqué. La société du milliardaire égyptien Samih Sawiris s'attend, par ailleurs, à un chiffre d'affaires en repli de 17 à 20% au premier trimestre.

Moins de touristes en Egypte

Sa filiale égyptienne Orascom Hotels and Development (OHD), qui a publié ses résultats lundi, a souffert du recul de ses ventes. Son chiffre d'affaires s'est replié de 37,3% à 284 millions de livres égyptiennes (31 millions de francs), contre 453,3 millions de livres au premier trimestre 2015.

Des restrictions de vols en provenance de la Russie et de pays européens expliquent cette baisse. Sans oublier des ventes de parcelles de terrains en repli.

Dans le détail, le chiffre d'affaires du segment hôtelier s'est fixé à 85,6 millions de livres contre 121,9 millions au premier trimestre de 2015. L'accident d'un avion russe en octobre s'est fait ressentir. Les 224 passagers y étaient tous décédés. En règle générale, la fréquentation des touristes étrangers a baissé en Egypte, note ODH.

Les ventes du secteur immobilier ont, par contre, progressé. Elles ont atteint 66,1 millions de livres contre 59,3 millions un an plus tôt.

Au final, OHD a réalisé une perte de près de 11 millions de francs. Au premier trimestre de 2015, cette filiale avait contribué à hauteur de 6 millions de francs au bénéfice du groupe. Ce résultat a été impacté par des effets de change et une baisse des ventes dans le pays.

Investissements à Andermatt

Les résultats définitifs d'Orascom Development sur les trois premiers mois de l'année seront publiés jeudi, comme prévu. En 2015, l'entreprise a essuyé une perte nette de 19 millions de francs, contre un bénéfice de 41,9 millions en 2014. Son investissement dans la réalisation d'un complexe touristique à Andermatt (UR) avait pesé.

Le nouveau chef d'Orascom, Khaled Bichara, - Samih Sawiris est depuis janvier président de conseil d'administration - a souligné en avril que ce complexe de luxe était toujours en phase de construction et nécessiterait des frais supplémentaires. Il ne sera pas encore rentable au premier trimestre.

sda-ats

 Toute l'actu en bref