Toute l'actu en bref

Orascom Development Holding (ODH) a plongé dans les chiffres rouges en 2015, confirmant son avertissement sur résultat. Le groupe immobilier et hôtelier helvético-égyptien a essuyé une perte nette de 19 millions de francs, contre un bénéfice de 41,9 millions en 2014.

ODH avait averti le 16 mars s'attendre à une perte nette comprise entre 21 et 23 millions de francs. La dégradation s'explique par plusieurs facteurs, a indiqué jeudi le groupe contrôlé par le financier et entrepreneur égyptien Samih Sawiris, coté à la Bourse suisse.

ODH mentionne ainsi le facteur des taux de change, la constitution d'une provision exceptionnelle et les pertes essuyées par des entreprises associées. Les hôtels en Egypte ont souffert des conséquences du crash d'un avion de ligne russe au-dessus du Sinaï en octobre, causé par un attentat.

Chiffre d'affaires en hausse

Le chiffre d'affaires a en revanche augmenté de plus d'un cinquième (+22%) en 2015 sur un an pour s'établir à 306,1 millions de francs, dont 124,2 millions (+4,5%) pour le secteur hôtelier. ODH est connu en Suisse pour avoir investi dans la réalisation d'un complexe touristique dans la station de haute montagne d'Andermatt (UR).

Au niveau opérationnel, le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (EBITDA) a plus que triplé à 80,8 millions de francs. Le bénéfice brut a presque doublé pour se fixer à 71,1 millions (2014: 37,5 millions), avec une marge y relative de 23,2%, contre 15% un an plus tôt.

Pour mémoire, ODH compte depuis janvier un nouveau directeur général, en la personne de Khaled Bichara. La nomination de ce dernier, en remplacement de Samih Sawiris, qui se concentre sur la présidence du conseil d'administration, avait été annoncée à fin novembre.

Stratégie de développement

Concernant l'exercice en cours, ODH veut poursuivre sa stratégie de développement, qui consiste à élargir la palette des produits dans toutes les destinations. En Egypte, le projet Fanadir Bay à El Gouna a été engagé avec un inventaire total de 60 millions de dollars (58 millions de francs).

D'autres opportunités au Caire et sur la côte nord sont actuellement à l'étude. Le plan de refinancement, via une augmentation de capital de l'ordre de 278 millions de francs, divulguée en novembre, devrait en outre être achevé pendant le deuxième trimestre 2016.

sda-ats

 Toute l'actu en bref