Toute l'actu en bref

Tous deux âgés de 19 ans, les Genevois Johan Nikles (ATP 874) et Antoine Bellier (ATP 538) n'ont pas signé d'exploit pour le premier match de leur carrière sur l'ATP Tour.

Nikles s'est incliné 6-3 6-2 en 72' face à l'ex no 8 mondial Mikhail Youzhny (ATP 66) au 1er tour du Swiss Open de Gstaad. Bellier a quant à lui été battu 6-3 7-5 par le qualifié brésilien Thiago Monteiro (ATP 110). Ils avaient tous deux bénéficié d'une "wild card", attribuée par les organisateurs en consultation avec Swiss Tennis (co-propriétaire du tournoi).

Johan Nikles n'a pas démérité face à Milhail Youzhny (34 ans), qui avait conquis le titre en 2013 dans l'Oberland bernois. Il a tenu le choc jusqu'à 3-3, cédant alors son service après avoir effacé les cinq premières balles de break auxquelles il avait dû faire face. Le Genevois a également offert une belle résistance dans le deuxième set. Il concédait alors plus rapidement son engagement (dans le quatrième jeu), mais se procurait deux balles de break à 1-3. Mikhail Youzhny parvenait à les écarter, et s'envolait vers une victoire finalement acquise sur un quatrième break.

Le gaucher Antoine Bellier est resté neuf minutes de plus que Johan Nikles sur le court central de Gstaad. Il n'a - comme son compère d'ailleurs - inscrit que 12 points à la relance lundi. Mais il n'est pas parvenu à se procurer la moindre balle de break face à Thiago Monteiro (22 ans), qui s'était révélé au grand public en février en battant Jo-Wilfried Tsonga à Rio de Janeiro avant d'atteindre les quarts de finale à Sao Paulo sur le front de l'ATP Tour.

Antoine Bellier (1m95) s'est cependant battu jusqu'au bout, malgré un service peu efficace (47% de premières balles passées seulement). Il effaçait ainsi les deux balles de break que se procurait son adversaire dans le huitième jeu, et faisait jeu égal avec Thiago Monteiro jusqu'à 5-5. Dos au mur à 5-6, le Genevois écartait une première balle de match mais cédait sur la deuxième.

sda-ats

 Toute l'actu en bref