Pas de miracle pour Gottéron


 Toute l'actu en bref

Il n'y a pas eu de miracle pour Fribourg Gottéron en demi-finale retour de la Champions League.

Battus 5-1 sur la glace de Frölunda Göteborg à l'aller, les Dragons se sont une nouvelle fois inclinés lourdement à St-Léonard (0-4). La parenthèse européenne est donc terminée pour l'équipe du président Michel Volet, qui peut désormais se consacrer corps et âme à son opération maintien.

Frölunda disputera pour sa part sa troisième finale en trois éditions organisées depuis la renaissance de la Champions League. Battue à Lulea au stade ultime de la compétition en 2015, la formation scandinave avait dominé Kärpät Oulu l'an dernier en finale en Finlande. Elle aura cette fois-ci l'avantage d'évoluer à domicile, le 7 février face au Sparta Prague, tombeur des Växjö Lakers dans l'autre demi-finale (2-1 et 4-0).

La maîtrise de Frölunda

Les joueurs entraînés par Roger Rönnberg ont parfaitement maîtrisé leur sujet et se sont rapidement mis à l'abri de toute mauvaise surprise mardi soir. Les "Indians" convertissaient d'ailleurs leur première véritable occasion de but, à la 13e minute. Ehn, Olofsson et Bergenheim conjuguaient leurs efforts sur une action limpide conclue par le Finlandais Sean Bergenheim (ex CP Berne).

Fribourg Gottéron avait pourtant entamé cette partie avec les meilleures intentions. Appliqués, les hommes du coach Larry Huras ont cependant joué de malchance: Michal Birner (6e) et Julien Sprunger (11e) ont ainsi vu leur puissant tir s'écraser sur les montants du but de Johan Gustafsson.

Les Dragons n'ont en revanche plus affiché les mêmes velléités après avoir concédé l'ouverture du score. Ils voyaient leurs derniers minces espoirs s'envoler après 48'' de jeu dans le deuxième tiers, lorsque Benjamin Conz était lobé par un tir de Henrik Tömmernes dévié par une crosse. Gottéron concédait deux buts supplémentaires aux 39e et 42e minutes, et ne parvenait pas à sauver l'honneur malgré quelques occasions nettes.

ATS

 Toute l'actu en bref