Toute l'actu en bref

Après les deux défaites de la Suisse au Championnat du monde en Russie, Patrick Fischer a opéré des changements en vue du match de mardi face au Danemark. Conséquence, Gaetan Haas file en tribunes.

Deux matches, deux revers et déjà du remue-ménage dans l'alignement de l'équipe nationale. Les défaites face au Kazakhstan et à la Norvège n'ont pas laissé Patrick Fischer les bras ballants. Le coach zougois et ses deux assistants ont décidé de procéder à un coup de sac en redéfinissant complètement leurs lignes. La conséquence principale de ces changements concerne Gaetan Haas qui passe de centre d'un trio avec Niederreiter et Moser à une place en tribunes pour permettre à Reto Schäppi d'intégrer le groupe.

"Schäppi va imposer sa présence devant le but, a simplement appuyé Fischer pour justifier l'introduction du Zurichois dans l'alignement. Et Ambühl va glisser à l'aile droite, une position qu'il affectionne. C'est notre meilleur joueur pour forechecker. C'est clair que l'on n'est pas satisfait avec deux points en deux matches, mais c'est la réalité. On doit l'accepter et aller de l'avant. On doit être prêt pour gagner face au Danemark. Je connais mes joueurs, ils sont forts mentalement. On sait quel genre de partie on aura demain. Maintenant nos jeunes joueurs ont pris la température de cet événement et ils savent ce qu'ils doivent faire. En gros, il faut être plus efficace dans l'exécution des choses."

Mais la rocade des centres n'est pas la seule nouveauté aperçue à l'entraînement. Auteur de deux buts et d'un impact physique intéressant, Samuel Walser a obtenu une promotion pour se retrouver avec Ambühl et Hollenstein. Le capitaine Ambühl cède d'ailleurs sa place au centre pour un poste à l'aile droite où sa vitesse sera un atout certain face au Danemark. Très généreux sur la glace, Grégory Hofmann pilote pour sa part le trio de Niederreiter et Moser. Le Luganais aura pour mission de booster cette ligne. Quant à Schäppi, le voilà au centre de Martschini et Andrighetto avec pour mission de faire de la place à deux ailiers rapides qui ont de la peine à se mettre en bonne position pour lancer au but.

En défense, le décevant Yannick Weber aura pour partenaire Noah Schneeberger. Le Davosien, septième défenseur lors des deux premiers matches, échange sa place avec celle de Robin Grossmann qui a lui aussi déçu depuis le début des Mondiaux.

sda-ats

 Toute l'actu en bref